Jeune vin rouge BIO de Viñedos y bodega Marcelino Serrano

2,25 l/caisse

Jeune vin rouge BIO de Viñedos y bodega Marcelino Serrano

2,25 l/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 2.25l de jeune vin rouge BIO « Marcelino Serrano, 60 años menos »
Variété: Graciano
3 x jeune vin rouge BIO « Marcelino Serrano, 60 años menos », 2019 (0,75 l, bouteille)
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2019
Vinification : jeune vin rouge monovariétal du cépage 100 % Graciano, vendangé à la main à son moment optimal de maturation
Dégustation : à la vue, il montre une couleur rouge vif très intense avec des notes violettes ; au nez, il présente une haute intensité aromatique, de fruits rouges non mûrs ; en bouche, il est très frais et fruité, un peu nerveux dans l'attaque mais avec un passage en bouche très agréable
C'est un vin long et ample, soyeux à la fois, avec des arômes de fruits frais et d'amande amère, et une grande persistance aromatique, sans dureté ni astringence
Mariage : Accompagne bien des pâtés, de la volaille comme le poulet, la dinde, la perdrix, ainsi que des salades, bien que cela puisse paraître surprenant
Type de bouchon : liège naturel
Conservation / Stockage : Conserver la bouteille en position horizontale, dans un endroit si possible sans lumière, et à une température de 16 degrés
C'est un vin en évolution qui gagnera en douceur et en nuances aromatiques dans les 3 années qui suivent sa mise en bouteille, période pendant laquelle il doit être consommé
Avertissement concernant les boissons alcoolisées
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Agriculteur expérimenté
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Sans plastique
seal icon
BIO
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
seal icon
Analyses supplémentaires
Blanca María Serrano Serrano
Je m'appelle Blanca María Serrano Serrano, et je vous raconte mon histoire. Cette aventure a commencé en 1984, lorsque j'avais 8 ans et que j'écrasais avec mes bottes de pluie dans une bassine le raisin que mon père Marcelino avait planté sur un morceau de terrain. Les années ont ainsi passé et mon père Marcelino a peu à peu mis en place un vignoble avec 30 cépages différents sur une petite extension de terrain de 0,75 hectare. Ces vignes ont commencé à pousser et à se développer, et chaque année elles produisaient davantage. Nous avons alors acheté un petit broyeur égrappoir et un petit pressoir vertical en acier inoxydable. Nous pressions le marc dans le pressoir vertical et nous avons ainsi commencé à produire un peu plus de vin. L'année suivante, nous avons acheté deux cuves en acier inoxydable et une petite pompe pour effectuer le décuvage des vins. Nous faisions tout cela dans le sous-sol de la maison familiale. Moi, j'aidais mon père Marcelino dans l'élaboration des vins pendant les mois d'août et de septembre. En octobre, je retournais à l'université pour poursuivre mes études. Chaque année, je voyais que nous inaugurions des nouveautés à chaque campagne dans le but d'améliorer le processus de vinification. Et chaque année, je m'investissais davantage dans les « pétrins » et l'agitation dans laquelle mon père et moi nous nous mettions. Alors j'ai réfléchi et je me suis dit : « c'est ça que j'aime, je veux faire de l'œnologie ». Et c'est ainsi que j'ai commencé ma licence en œnologie à l'université de Cordoue. En la terminant, je suis restée avec mon père pour travailler dans notre petite cave à moitié installée. Nous avons agrandi les installations en construisant un nouvel entrepôt pour la fermentation et le stockage des vins et nous avons réalisé d'importants investissements dans des cuves en acier inoxydable, des barriques et des machines nécessaires pour améliorer tous les processus de vinification. En 2017, nous nous sommes lancés dans le projet d'une nouvelle plantation de vignoble en production biologique. Pour l'avenir, et grâce à votre aide, nous souhaitons acheter plus de terrain et étendre notre production biologique. L'équipe qui travaille tous les jours est constituée de Marcelino Serrano, Laura Calvo Sánchez et moi-même. Marcelino Serrano est à la retraite et il m'aide dans toutes les tâches que nous effectuons à la cave et dans les vignes. Les tâches évoluent en fonction de la période de l'année. Pendant les mois d'août, de septembre et d'octobre, nous nous consacrons à l'élaboration des vins et aux vendanges. Les vendanges sont réalisées à la main et 6 personnes sont embauchées pendant les trois mois de la campagne. En décembre, nous commençons à tailler les vignes. Mon père Marcelino et moi-même effectuons ce travail car c'est une activité que nous adorons et qui nous détend. C'est une tâche très importante car elle a un impact direct sur la récolte à venir, à condition qu'il n'y ait pas d'imprévus dûs aux intempéries. Pendant ce temps, ma partenaire Laura travaille dans le bureau que nous avons en ville, à Alcalá la Real. C'est un point de vente de nos vins, où nous gérons également les commandes, la comptabilité, le contrôle de qualité et le service client. Grâce à CrowdFarming, vous pouvez nous connaître et découvrir directement notre travail, d'où vient le produit, comment nous l'élaborons, la façon dont nous entretenons nos vignobles, et être informé de la réalité du produit qui sort de notre cave. Vous rencontrerez également les personnes derrière ce projet... père et fille passionnés par ce que nous faisons : la récupération d'un patrimoine viticole qui s'était perdu et auquel nous avons redonné vie.
Viñedos y bodega Marcelino Serrano
Notre domaine se situe à « Las Casas de Joya », près du petit village de Mures, qui appartient à la commune d'Alcalá la Real. Sa surface totale recouvre 3,63 hectares, sur lesquels nous produisons des vignobles en culture biologique des cépages rouges Graciano, Merlot et Syrah, et des cépages blancs Chardonnay et Gewürztraminer. En plus de nos vignes, la parcelle abrite un espace forestier de chênes verts et de plantes aromatiques de la végétation méditerranéenne, tels que le thym et le romarin. Il y a aussi un ruisseau par lequel les précipitations s'écoulent pendant la saison des pluies. Dans les environs de notre domaine, il y a une bergerie et des plantations d'amandiers. Il s'agit d'une zone plutôt calme dédiée à l'agriculture, bénéficiant d'une atmosphère très paisible. L'activité économique principale de notre région est la culture d'oliveraies pour la production d'huile au litre. Des activités complémentaires comme les vignobles sont toutefois nécessaires pour diversifier la main d'œuvre et faire face au caractère saisonnier de la culture des olives. Pour ce qui est de notre vignoble biologique, environ 560 heures de travail sont nécessaires par hectare et par an, dans des périodes de temps complémentaires à celles de l'olivier. À Mures, tout le monde sait que les terres de « arrañales » (terrains caillouteux) sont très propices à la culture de la vigne. C'est pourquoi nous avons acheté cette parcelle en 2002, afin d'avoir suffisamment de production pour réaliser le rêve de mon père : avoir sa propre cave. Comme je vous le disait, nous travaillons notre vignoble en aridoculture, mais nous disposons toutefois d'un système d'irrigation pour alimenter les vignes en période de grande sécheresse pour empêcher la plante de mourir. L'eau utilisée provient de deux puits situés sur la parcelle et le système d'irrigation que nous utilisons se fait par goutte à goutte enterré. L'énergie employée pour extraire l'eau provient du Soleil, grâce aux panneaux solaires que nous avons installés au domaine. Cet arrosage supplémentaire est essentiel dans les premières années de formation de la plante car elle a besoin d'eau pour pousser et se développer. Passés 10 ans, la plante développée et formée a besoin de moins d'eau car pendant ses années de formation, son système racinaire a su rechercher dans le sous-sol les nutriments qu'il lui faut pour sa croissance et la conservation de ses réserves. Après l'hiver, les mauvaises herbes commencent à pousser au domaine et nous les contrôlons avec des outils de débroussaillage en laissant une couverture végétale spontanée qui favorise la structure du sol. Nous évitons ainsi l'érosion et optimisons l’utilisation des eaux de pluie pendant cette saison. Conserver une couverture végétale spontanée favorise la biodiversité des espèces naturelles. Nous sommes trois personnes à participer activement à ce projet : mon père Marcelino, qui m'aide dans tout le processus productif d'élaboration et l'entretien du vignoble, une employée administrative qui travaille dans notre bureau à Alcalá la Real, et moi-même en tant que gérante de l'entreprise. À certaines époques de l'année, nous employons également d'autres travailleurs agricoles pour m'aider lorsque le volume de travail s'amplifie. Cette équipe nous accompagne depuis 2017. Tous les travailleurs signent un contrat et leur salaire s'adapte à la convention collective. Comme la législation l'établit, nous mettons à leur disposition toutes les facilités nécessaires et nous nous adaptons toujours à leurs besoins. Pour ce qui est des résidus ou sous-produits de la vinification, à savoir les lies et le marc, nous opérons de la manière suivante. La loi exige de retirer les lies et de les transporter dans une distillerie pour leur distillation ultérieure. Nous stockons les lies dans des bidons de 25 litres à la fin de la campagne et nous les amenons à une distillerie de Castille-La Manche. Quant aux marcs obtenus après le pressurage lors de la vinification des vins, nous les laissons sécher, les filtrons et récupérons les pépins que nous conservons dans des sacs pour les recycler et les utiliser dans la chaudière de la maison familiale pour le chauffage. Lorsque nous taillons les vignes, nous triturons les restes de taille des sarments et nous les incorporons dans le sol comme matière organique. Nous faisons beaucoup d'œnotourisme à la cave. Mon père Marcelino et moi-même nous chargeons des dégustations et des visites de la cave. Il m'aide pendant la visite et le service des vins lors de la dégustation. Nous vous invitons à nous rendre visite pendant vos vacances pour déguster nos vins et leurs accompagnements, découvrir les vignobles ainsi que notre belle commune d'Alcalá la Real, dont l'histoire est intimement liée au vin.
Information technique
Adresse
Viñedos y bodega Marcelino Serrano, Alacalá la Real, ES
Altitude
1004 m
Équipe
3 femmes et 6 hommes
Superficie
3,63 ha
Techniques de culture
Agriculture biologique
Irrigation
Irrigation au goutte à goutte
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
vs: 0.40.0_20220811_172534