Kiwis BIO de Valle de Baztán Bidasoa

5,00 kg/caisse

Kiwis BIO de Valle de Baztán Bidasoa

5,00 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 5kg de kiwis BIO
Variété: Hayward
Couleur verte intense, pulpe charnue et saveur très caractéristique, sucrée mais légèrement acide
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2017
Aucune trace de cire ni de traitement de conservation
Nous récoltons nos kiwis au moment optimal de leur maturité, toujours avec une concentration en sucre supérieure à 6,5 degrés Brix
Un kilo représente entre 12 et 14 fruits (dans la caisse que vous recevrez, en fonction de leur taille, il y aura environ 65 fruits)
C'est un fruit climactérique, il est récolté lorsqu'il atteint sa maturité physiologique mais il continue à évoluer après la récolte jusqu'au moment de sa consommation
Important : les fruits arrivent généralement durs, il faut donc les conserver à température ambiante jusqu'à ce qu'ils soient prêts à être consommés. Si vous recevez un fruit prêt à être consommé, vous pouvez le mettre au réfrigérateur ou le manger immédiatement
Nous ne pouvons pas récolter les kiwis progressivement, nous stockons donc la récolte en chambre froide et nous vous l'envoyons petit à petit
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Sans plastique
seal icon
BIO
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Maite Urroz Oyarzabal
Bonjour à tous ! Je suis Maite Urroz, passionnée par la campagne et le tourisme et, selon mon mari Lander, une très bonne tailleuse de kiwis. Lorsque j'ai terminé mes études de tourisme il y a quelques années, j'ai travaillé dans un office de tourisme, puis j'ai évolué vers un poste plus administratif, où j'ai pu apprendre les aspects organisationnels et financiers, etc. Mais la réalité est que, vivant là où je vis, et plus encore vivant avec un passionné d'agriculture, j'ai toujours été liée à la campagne et j'ai toujours apprécié le monde rural et plus particulièrement l'agriculture. Lorsque nous avons commencé, les fruits étaient vendus « aux enchères », ce qui est aussi injuste que de donner sa production (ou le travail de toute une année) à une société de commercialisation sans savoir le prix que l'on va recevoir. Lorsqu'elle parvient à les vendre, elle calcule combien elle peut (ou veut) vous payer et règle le montant correspondant. Cette situation met en péril toute entreprise agricole, et la nôtre l'était évidemment. Alors, pour inverser la situation, en 2011, nous avons décidé que nous devions commercialiser le kiwi de manière indépendante, et pour ce faire, nous avons vu qu'il était important de nous distinguer de la concurrence en certifiant nos exploitations en production biologique. À ce moment-là, j'ai pris en charge la gestion commerciale des fruits et j'ai appliqué toutes les connaissances que j'ai acquises pendant des années de travail de bureau, j'ai pu également travailler en plein air pendant un certain temps, ce qui me passionne. Actuellement, nous avons réussi à avoir une activité stable et solvable, mais notre désir de changement ne s'est pas arrêté et nous sommes convaincus que la vente au consommateur final nous apportera une grande joie, nous sommes donc déterminés à commencer petit à petit.
Valle de Baztán Bidasoa
Il y a plus de 30 ans, une entreprise a commencé à cultiver des kiwis dans les vallées de Baztan et Bidasoa, au nord de la Navarre. En l'an 2000, lorsque mon mari Lander a terminé ses études d'ingénieur agronome, il a commencé sa vie professionnelle précisément dans cette culture. Après avoir travaillé plusieurs années pour cette société, celle-ci a été dissoute et plusieurs fermes ont été abandonnées. Cette situation nous a amenés à penser que, connaissant bien la culture et étant passionnés par le travail que cela implique, nous pourrions poursuivre cette aventure de manière indépendante et beaucoup plus durable, en accord avec nos principes. En 2006, nous avons donc créé une nouvelle plantation de 5 hectares, et en 2008, Lander, mon cousin Joseba et moi-même avons uni nos forces pour créer la société KiBBi SAT (kiwi de Baztan et Bidasoa) afin de cultiver et de gérer conjointement 16 hectares de kiwi répartis sur plusieurs parcelles dans les vallées de Baztan et Bidasoa. Les vallées de Baztan et Bidasoa sont de tradition agricole et d'élevage dont les habitants ont changé leur mode de vie ces dernières années à la recherche d'emplois dans l'industrie métallurgique et d'autres professions. Cependant, certains habitants ont conservé leur passion pour l'agriculture et l'élevage et ont toujours des jardins fruitiers et potagers ou des vaches et des moutons qui paissent autour des villages. La vallée est appréciée pour ses fermes et ses prairies, ses forêts de chênes et de hêtres, ses rivières et ses sentiers qui en font un environnement privilégié pour les amoureux de la nature. Dans cette région, les précipitations sont très abondantes, peignant tout le paysage autour de nous en vert, et c'est également le cas dans nos fermes, où l'herbe pousse librement entre nos arbres. Nous avons plus d'eau que nous n'en avons besoin, malgré l'irrigation en été avec des micro-asperseurs lorsque nos plantes en ont besoin, nous n'avons jamais utilisé l'eau qui nous a été accordée par la confédération. Le travail à la ferme est très varié, chaque année le temps nous réserve une surprise, ce qui rend notre métier dynamique et passionnant, mais aussi très dur. Il est difficile d'imaginer qu'un gel puisse vous faire perdre la quasi-totalité de votre récolte, ou que vous deviez sortir pour tailler les plantes dans le froid et l'humidité de l'hiver, mais malgré tout cela, il est passionnant d'être agriculteur et de cultiver cette plante intéressante. Dans cette vallée, où les précipitations sont très abondantes, il est absurde d'essayer de lutter contre les mauvaises herbes en labourant ou en utilisant des herbicides. Nous devons traiter l'herbe comme une alliée et pour cela, nous la fauchons plusieurs fois au printemps et en été, et la laissons sur le sol afin qu'elle se transforme progressivement en matière organique pour la culture et qu'elle agisse à son tour comme un paillis empêchant l'évapotranspiration. Nous utilisons les déchets minimes de la récolte pour les jus et les confitures, tandis que les fruits rejetés lors de la récolte, ainsi que les déchets d'élagage, sont mélangés au sol en guise de matière organique. Nous travaillons actuellement activement sur le projet en tant que 3 partenaires, mais cela serait impossible sans le reste de l'équipe, qui travaille avec nous toute l'année : María Jesús, son fils Asier, Vicente, Andoni et Jaime.
Information technique
Adresse
Valle de Baztán Bidasoa, Navarra, ES
Altitude
121 m
Équipe
2 femmes et 6 hommes
Superficie
3,5 ha
Techniques de culture
Agriculture Biologique
Irrigation
Micro-pulvérisation
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.73.0_20221201_170906