Pommes vertes Demeter BIO de Maison Tamisier

4,50 kg/caisse

Pommes vertes Demeter BIO de Maison Tamisier

4,50 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 4.5kg de pommes vertes Demeter BIO
Variété: Granny Smith
Granny Smith : se distingue par sa couleur verte parsemée de lenticelles blanchâtres, une pomme à peau assez épaisse, elle est ferme, croquante et sa chair acidulée est très rafraîchissante ; avec le temps, elle devient jaune rosé et très parfumée, à vous de voir comment vous la préférez
Elle est aussi bonne à croquer que cuite, dans les tartes ou en compote; c'est une pomme idéale pour les salades car sa chair blanche ne brunit pas à l'air libre
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2009
Culture Biodynamique certifiée par le label Demeter depuis 2020
Aucune trace de cire ni de traitement de conservation (la peau peut être utilisée pour cuisiner)
Les fruits sont récoltés lorsqu'ils ont atteint leur pleine maturité ; comme il est impossible de les récolter progressivement, nous les stockons en chambre froide et vous les envoyons petit à petit
Nos arbres ne sont pas des usines à clous : chaque fruit est unique en apparence et en taille
Un kilo représente environ entre 8 et 9 fruits (la caisse que vous recevrez, contiendra entre 39 et 48 fruits, en fonction de leur taille)
C'est un fruit climactérique, il est récolté lorsqu'il atteint sa maturité physiologique mais il continue à évoluer après la récolte jusqu'au moment de sa consommation
Mode de conservation : en raison des fortes chaleurs ayant eu lieu au cours du développement du fruit, les pommes peuvent devenir rapidement farineuses ; nous vous conseillons de les placer au réfrigérateur après réception afin de conserver leur croquant
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Agriculteur expérimenté
seal icon
Biodynamique
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Sans plastique
seal icon
BIO
seal icon
Énergie renouvelable
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Laurent Tamisier
Je m’appelle Laurent Tamisier et je suis un homme de défi ! J’ai un tempérament vif, je décide vite et juste, c’est ce que j’ai fait à 22 ans lorsqu’il a fallu rapidement reprendre l’exploitation familiale à la suite du décès de notre père. Diplômé d’un DUT Commerce, j’étais néophyte dans la culture des fruits, autodidacte j’ai décidé de convertir la totalité de la production en « BIO ». Le BIO était pour moi une évidence. J’avais le moyen, grâce à l’agriculture, d’améliorer la santé des gens et l’environnement. Dès 2000, je plante mes premiers pommiers en BIO, suivis de poiriers et de pruniers. Mon frère Sylvain me rejoint en 2008 à la fin de ses études d’Agroalimentaire. Il prend naturellement en charge la commercialisation de la production, je concentre alors mes efforts sur la production vergers. A deux, on est deux fois plus percutants ! Nous partageons le goût des challenges. Notre quotidien chez Maison Tamisier diffère au cours de la saison. Nous sommes 20 à travailler toute l'année, renforcés de quelques saisonniers en période de cueillette. La partie administrative, regroupant le commerce, la comptabilité et le marketing est encadrée par 7 personnes. Lolo le comptable, Nico & Thibaud au commerce, Laureen au marketing, Julie à la qualité suivi d’Aurore & Stéphanie pour la partie administrative. En station, Paulina supervise une équipe de 8 personnes, Jeremy & Teddy à l'expédition, Maria & Rafal au conditionnement suivi de Pepe, Manu et deux saisonniers à la préparation. Dans les terres, Thierry est mon fidèle conseiller. Grâce à ses 40 ans d'expérience en arboriculture nous guidons tous deux l’équipe dans la conduite à mener dans les vergers. Elle est composée de Max, Charlotte, Lukasz et Xavier. Ils ne s’ennuient pas... Entre la taille, la tonte, le broyage, l’ouverture / la fermeture des filets, l’arcure des branches, les traitements phytos, l’éclaircissage, la fertilisation et l'arrosage, les journées sont chargées ! Dans ce métier, on peut innover tout le temps, c’est ce qui me plaît le plus. Mon frère et moi sommes agriculteurs-entrepreneurs, le jour où je n’ai plus de projet, je fais une dépression ! :D
Maison Tamisier
Pour moi, les pommes et les poires, c’est une histoire de famille ! D’où le nom de l’exploitation, Maison Tamisier. Je les cultive depuis 1998, hérités de mon père, reçus de mon grand-père qui planta ses premiers pommiers en 1951. Dès 2000, je plante mes premiers pommiers en BIO, suivis de poiriers et pruniers. Mon frère Sylvain me rejoint en 2008 et prend en charge la commercialisation. Défiant les habitudes de productions, en 2017, un nouveau projet voit le jour avec la plantation de Grenadiers et de Plaqueminiers (arbre du Kaki). Une quarantaine de variétés, de très précoces comme de très tardives, permettent d’échelonner la récolte. Autour du 15 juin commence le temps des prunes, puis mi-juillet vient celui des poires suivi début août de la cueillette des pommes qui pour les plus tardives finiront début décembre. Entre-temps, en Octobre, les Kakis et les Grenades sont ramassées en plusieurs “passes”. En période de récoltes, j’arpente chaque jour les vergers. Tous les matins nous décidons de ce que nous allons cueillir, parcelle par parcelle, arbre par arbre. En BIO, l’objectif n°1 c’est de produire des fruits qui ont du goût. Nous analysons le taux de sucre, le calibre du fruit, sa fermeté, sa teinte. Mais nous les sélectionnons surtout avec nos papilles ! Chaque année, lorsque sonne l’heure de la récolte, nos cueilleurs nous reviennent fidèles. Certains depuis 1991. Nous soutenons l’emploi local et entretenons des liens solides avec nos saisonniers qui sont pour la plupart logés dans le domaine pendant les cinq mois que dure la récolte. Après cela, la taille des arbres court du 15 octobre au 15 mars. Les vergers sont situés au cœur du triangle d’or des vergers du Sud-Est circonscrit entre les Alpilles, le Luberon et le Mont Ventoux. Ici, la plaine de la Durance étend son sol argilo-limoneux sous un climat chargé de soleil, ce qui donne des fruits plus savoureux et plus sucrés. Le mistral, en séchant les vergers, évite certaines maladies et contribue à rendre idéales des conditions de pousse qui font depuis des siècles de cette région l’un des bassins arboricoles les plus favorables d’Europe. En 2017 nous décidons de monter un atelier de méthanisation produisant, grâce aux fruits pourris de notre exploitation ainsi que les déchets organiques provenant d’autres entreprises de la région, de l’électricité revendu à EDF et la chaleur permettant la pousse sous serre de fruits exotiques. Grâce à ce dispositif ainsi qu’au parc photovoltaïque de 2500m², nous avons la totale maîtrise de notre empreinte énergétique. La station se comporte aujourd’hui comme un bâtiment positif, un bâtiment durable. Notre balance énergétique est positive, nous produisons plus que ce que l’on consomme. Nous en sommes fiers ! Autre étape importante avant la méthanisation des fruits, ceux ne répondant pas aux exigences de notre cahier des charges (souvent trop gros ou trop petits ou bien fendus ou tordus mais pas pourris) sont vendus aux industriels alors valorisés en compote, jus ou autres produits transformés. Notre souci de l’environnement, on le constate également dans nos vergers. Les animaux et végétaux sont mes alliés ! On y entend souvent chanter les oiseaux. Je leur ai installé des abris. Perché dans un peuplier, un nichoir à rapaces héberge buses, éperviers ou chouettes, friands des campagnols qui mangent la racine des arbres. D’autres abris accueillent des mésanges, prédatrices des carpocapses, papillons qui pondent au cœur des fruits, ou des chauves-souris, friandes de pucerons. Pendant la floraison, j’y installe des ruches pour favoriser la pollinisation. Quant aux végétaux, les cyprès et peupliers brisent la force du Mistral. Pour abriter des auxiliaires, prédateurs des nuisibles, j’ai également planté des haies de biodiversité (une alternance de laurier, noisetier, arbre de Judée, sureau noir…). Nous garantissons une traçabilité parfaite de nos produits, l’entreprise est certifiée Global Gap pour les vergers et IFS Food High Level pour la station de conditionnement. Aucun pesticide n’approche nos fruits, ni pendant la pousse, ni après la cueillette. Le compost et le fumier que je prends pour seuls engrais proviennent d’éleveurs BIOlocaux et des sous produits de notre exploitation traités par le méthaniseur. Comme des voiles de baldaquins, des filets blancs prémunissent les fruits des attaques des carpocapses. Enfin des capteurs placés sur les troncs d’arbres permettent de ne prélever dans les canaux d'irrigation collectifs, que la quantité d’eau dont la plante a besoin par un dispositif de goutte à goutte qui assure une très bonne répartition de l’eau et en limite les pertes. Un arbre nécessite en moyenne près de 300 mm d’eau par an mais cela varie en fonction des années, des variétés et de la qualité des sols de chaque parcelle. En 2020, je poursuis ma réflexion de l’excellence dans notre mode de production en convertissant nos vergers à l’agriculture biodynamique et en obtenant la certification Demeter. Elle se distingue de l’agriculture biologique par son aspect Dynamie, qui ajoute une dimension énergisante aux méthodes biologiques. En pratique, cette approche se caractérise par l’usage de « préparations » spécifiques pour le sol, les plantes et le compost ainsi que par la considération des rythmes lunaires et planétaires. Par le biais de ces démarches, l’agriculture biodynamique a pour objectif de générer un écosystème plus résistant et plus autonome. Notre volonté est de continuer à produire des fruits sains tout en développant la fertilité des sols et en favorisant un environnement diversifié, autonome et durable.
Information technique
Adresse
Maison Tamisier, L’Isle Sur La Sorgue, FR
Altitude
61 m
Équipe
20 femmes, 30 hommes
Superficie
350 ha
Techniques de culture
Agriculture Biologique et Biodynamique
Irrigation
Irrigation au goutte à goutte
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.73.0_20221201_170906