Fleur de sel et gros sel marin du Marais Saillant

2,00 kg/caisse

Fleur de sel et gros sel marin du Marais Saillant

2,00 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 2kg de fleur de sel et gros sel marin
Variété: Sel de mer
1 x Fleur de sel (500 g, sachet en plastique) : elle est naturellement fine et blanche ; c’est un sel de table qui s’utilise pour réhausser le goût de vos assiettes
1 x Gros sel marin (1 kg, sachet en plastique) : c’est un amat de cristaux tirant du blanc vers le gris formant de plus gros cristaux ; c’est un sel de cuisine pour vos eaux de cuisson, soupes ou marinades
1 x Gros sel marin provençal (500 g, sachet en plastique) : c’est un sel aromatisé à la sarriette, au thym, au romarin et à l’origan qui donne de la saveur à votre cuisine comme vos barbecue, salades ou marinades
Le sel est un conservateur naturel et par définition n’a pas de date limite de consommation
Le sel est un capteur d’humidité alors le mieux est de le conserver dans un endroit sec ou dans un pot fermé hermétiquement (pot en verre ou en terre cuite) ; il est recommandé de ne pas utiliser de pots métalliques pour éviter la corrosion
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Jeune agriculteur
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Ronan Guittonneau
Je m’appelle Ronan Guittonneau, je viens de l’île de Noirmoutier. Cet intérêt pour la saliculture vient de mon enfance où, à 10 ans déjà, j’aidais sur les marchés à faire les sachets de sel. Mon parrain étant saunier, j’ai toujours baigné dedans. J’ai passé toute mon adolescence à travailler sur différents marais salants durant les vacances d’été. Les différents sauniers qui m’ont accompagnés, notamment Mr Petitgas Philippe que je remercie particulièrement, m’ont transmis un savoir-faire unique et la passion de travailler en pleine cohésion avec la nature. Il est fascinant de voir qu’à partir d’eau de mer, nous pouvons obtenir du sel naturel. C’est sûrement ce qui m’a donné le goût d’en découvrir davantage. Après mon BAC, je me suis orienté vers divers métiers (plomberie, chauffage, marine nationale…) mais je retournais dans les marais salants à chaque saison. L’envie d’avoir mon propre marais salant me restait en tête. Après les études d’audiologie de ma compagne, nous avons fait le choix de revenir sur l’île de Noirmoutier et d’entreprendre la restauration entière d’un marais salant. J’ai commencé la rénovation en octobre 2021. Dans un premier temps le traçage de chaque chemin a été nécessaire afin de pouvoir organiser le cheminement de l’eau, j’ai eu la chance de retrouver les anciens chemins du marais. La deuxième étape a été de construire chaque chemin. Uniquement en argile, plusieurs centaines de mètres ont été modelés à l’aide d’une simple pelle et de courage. La troisième étape a été de creuser chaque bassin pour que l’eau puisse circuler du début jusqu’aux œillets sur le plus faible niveau possible. Durant la saison, sur les 20 œillets seulement 10 seront tirés en gros sel chaque jour dans le but de créer un roulement. La fleur quant à elle sera récoltée tous les soirs dans chaque bassin. Rejoindre CrowdFarming me permet déjà de faire découvrir ma production sans intermédiaires et de pouvoir poursuivre la récolte de mon sel à temps complet. Pour l’instant le travaille au marais occupe mes étés, et je suis plombier l’hiver. La vente directe me permet de développer mon activité de saliculture et peut-être, d’ici quelques années, de récupérer un autre marais et d’augmenter ma production. Cela me permet aussi de fixer des prix intéressants et de faire grandir mon entreprise sans trop me disperser.
Le Marais Saillant
Le marais Saillant est un marais salant situé sur l’île de Noirmoutier, sur la commune de L’Epine. Ce marais est un lieu-dit. Les 160 marais de l’île ont été nommés il y a bien longtemps de la même manière que l’on nomme les quartiers des villes. J’ai entrepris la restauration de mon marais en octobre 2021 mais sa dernière activité remonte à 1960. Tout d'abord, il a été nécessaire de faire le traçage de chaque chemin à l'aide de piquets et de cordes afin de retrouver le circuit d'eau. Ensuite, chaque chemin a été reconstruit à l'aide d'une pelle et de beaucoup de motivation. Plusieurs centaines de mètres ont été façonnés à la main pour composer la structure du marais. Une fois le squelette achevé, la priorité a été la circulation de l'eau. Le but était de faire circuler l'eau sur le plus faible niveau possible afin d'augmenter au maximum le pouvoir d'évaporation. Ce fut un travail minutieux. Chaque fond de bassin a été taillé afin que l'eau puisse avancer grâce à la gravité. Le principe était de partir du point le plus haut du marais afin de terminer par les œillets salants. Chaque bassin composant l'exploitation est donc plus bas que le précédent. C’est au moyen-âge que les moines bénédictins auraient transformé les marais afin d’y récolter du sel. Appelé “Or blanc”, les moines s’en servaient en tant que conservateur. Aujourd’hui, le sel est consommé pour la cuisson des aliments ou directement à l’assiette. On définit généralement la superficie d’un marais salant à son nombre d'œillets. Le mien en est constitué de 20. D'autres marais de l’île peuvent atteindre jusqu’à 72 œillets, représentant la taille d’un stade de foot. Ils sont alimentés par des réserves, ce sont de grandes étendues d’eau alimentées par la mer situées bien avant le circuit que je vous ai décrit précédemment. Les marais sont uniquement constitués d’argile. On y retrouve une flore pouvant supporter des conditions difficiles (vent, chaleur et sel), comme la salicorne ou la fleur des marais, ainsi qu’une faune développée. Par exemple l’avocette est une espèce d’oiseau emblématique sur l’île de Noirmoutier par son omniprésence sur les marais salants. Cet oiseau rigolo chasse dans les marais et se niche dans les chemins. Ils protègent leurs petits en groupe, et essayent de m’attirer loin de leur nid en courant très vite dans la direction opposée. J’ai l’habitude de travailler en leur présence et je fais attention à eux. Tout cet écosystème s’inscrit en tant que zone Natura 2000 (charte composée d’une série d’avantages pour la société et l’économie grâce à la continuité des services écosystémiques) visant à protéger la biodiversité de cet environnement. Aucune part de la production n’est perdue sur le marais. Les premières tirures (premiers tirage de récolte) de sel grisées par l’argile sont rejetées dans l’eau ou gardées pour les marins pêcheurs de l’île pour leur “boîte” pour conserver leurs appâts. La production d’un marais est soumise aux caprices de la lune pour les coefficients de marées, influençant le remplissage des bassins. La chaleur joue aussi un rôle important : plus elle est haute, plus l’évaporation se produit et le sel apparaît. Je travaille pour l’instant tout seul sur mon marais, aidé lors des pics de production (de mi-juin à mi-septembre) par ma famille, ma compagne et mes amis. Je souhaite développer encore mon marais afin de pouvoir commencer à embaucher des étudiants chaque été. De cette manière, j'espère pouvoir transmettre mon goût pour la saliculture aux plus jeunes, de la même manière que l’on me l’a transmis.
Information technique
Adresse
Le Marais Saillant, l’Epine, FR
Altitude
0 m
Équipe
1 homme
Superficie
2 ha
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
vs: 0.54.2_20221003_093337