Oranges BIO et avocats BIO de Finca Valdivieso

15,00 kg/caisse

Oranges BIO et avocats BIO de Finca Valdivieso

15,00 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 15kg de oranges BIO et d'avocats BIO
Variété: Orange Salustiana et avocats Hass
Oranges Salustiana : est parfaite pour un jus équilibré en acidité et en sucre
Avocats Hass : forme de poire, taille moyenne, peau rugueuse, couleur verte qui devient noire en mûrissant, texture crémeuse, saveur plus intense, plus grande teneur en matière grasse, c'est l'avocat le plus apprécié
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2017 pour les oranges
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2022 pour les avocats
Récoltés à la demande, expédiés sans cire, ni traitement de conservation de la peau dans une caisse en carton sans plastique
Nos arbres ne sont pas des usines à clous : chaque fruit est unique en apparence et en taille
Caisse mixte contenant 13 kg d'oranges BIO et 2 kg d'avocats
Un kilo d'oranges contient entre 7 et 9 fruits
Mode de conservation d'oranges : en les conservant dans un endroit frais et aéré, les fruits peuvent tenir 2-3 semaines (si vous voulez les garder plus longtemps, vous pouvez les conserver au réfrigérateur)
Un kilo d'avocats contient entre 6 et 8 fruits
Conservez les avocats à température ambiante jusqu'à ce qu'ils soient mûrs, puis mettez-les au réfrigérateur pour les conserver plus longtemps
Les avocats sont des fruits climactériques qui mûrissent encore une fois cueillis sur l'arbre
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Récolte analysée
seal icon
Sans plastique
seal icon
BIO
seal icon
Jeune agriculteur
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
José Antonio Fajardo
Mon nom est José Antonio Fajardo, je suis jeune agriculteur et étudiant à l'université. Malgré mon jeune âge, j'ai 22 ans, j'appartiens à une famille d'agriculteurs et je suis la cinquième génération, tant du côté de mon père que de ma mère. Mes arrière-grands-parents venaient d'Otivar et de Jete, deux petits villages de la Côte Tropicale de Grenade. C'est dans cette région que les premiers fruits tropicaux ont commencé à être cultivés en Europe continentale. À tel point qu'il existe une délicieuse variété de chérimole portant le nom de ce village « Fino de Jete ». Si vous ne la connaissez pas, je vous conseille d'y goûter, elle n'est pas très répandue en dehors de l'Espagne et porte le surnom de « fruit yaourt », en raison de sa douceur et sa texture crémeuse. Traditionnellement, mes grands-parents et arrière-grands-parents cultivaient des vignes, des amandiers et des oliviers sur les versants sur les versants non irrigués, et de la canne à sucre au fond des vallées, où il y avait plus d'eau. Au milieu du XXe siècle, avec le déclin de la culture de la canne à sucre dans la région, ils ont décidé de se lancer dans la culture de produits subtropicaux. Dans les années 1950 et 1960, les fruits subtropicaux étaient inconnus dans la région. Mes ancêtres ont commencé à exploiter une culture d'avocats et de chérimoles, ils ont été pionniers dans les cultures subtropicales, qui sont maintenant assez courantes dans la région. La famille conserve encore les domaines d'origine et prend soin des arbres qu'ils ont plantés. Nous nous occupons d'eux depuis 70 ans avec le même soin qu'ils ont mis à les planter. Au fil du temps, nous avons acquis plus de domaines et nous cultivons maintenant une grande diversité de fruits, principalement des avocats, des mangues, des chérimoles et des oranges, bien que nous ayons aussi de petites parcelles avec des bananes orinoco (une variété locale) ou des goyaves. Comme il ne pouvait en être autrement, ma passion pour l'agriculture vient de mon enfance, puisque que cela a été l'axe central de ma famille maternelle et paternelle. Je suis conscient de l'importance de l'éducation pour la bonne gestion des domaines, c'est pourquoi j'étudie actuellement l'économie, afin de suivre une formation et d'aider la famille dans la gestion. Témoins de ma passion pour le domaine, mes parents m'ont confié la responsabilité de mener ce projet de vente directe à travers CrowdFarming. Les projets Altos de Cantarriján et Finca Valdivieso ont été pensés comme des domaines modernes, où nous pouvons montrer notre savoir-faire et transmettre ce modèle d'agriculture à d'autres producteurs. Ces domaines ont été acquis par la famille il y a moins de 10 ans. Je suis responsable de leur gestion depuis deux ans, en comptant toujours sur les conseils d'une grande équipe formée d'agronomes et de travailleurs, qui sont comme de la famille car ils m'ont vu grandir, et bien sûr, l'expérience et l'affection de mes parents ! Mon objectif principal est de moderniser l’approche que l'agriculture traditionnelle a dans la région. J'aimerais que davantage de jeunes producteurs puissent prendre Hacienda Altos de Cantarriján et Finca Valdivieso comme modèles de gestion durable. Je suis convaincu que l'agriculture biologique, les techniques durables de production d'aliments, l'économie circulaire des ressources, l'optimisation de l'utilisation de l'eau et l'ouverture des portes aux consommateurs vont être les moteurs des nouvelles générations d'agriculteurs. Nous devons changer de modèle de production. La somme de toutes ces pratiques dans l'agriculture marquera un avant et un après dans le changement climatique, un sujet qui m'inquiète personnellement beaucoup. Je suis convaincu que dans quelques années, les domaines que je gère iront mieux, et que j'aurai contribué à laisser un monde meilleur aux générations suivantes. CrowdFarming m'offre l'opportunité de développer ce rêve, étant donné que je crois et partage toutes les valeurs que cette plateforme offre aux consommateurs de toute l'Europe. Je passe tout mon temps libre et mes vacances dans les domaines, un temps qui file à toute allure quand je suis concentré sur le travail dans les champs. Lorsque je ne peux pas être dans les champs en raison de mes études, j'appelle les chefs d'exploitation pour pouvoir rester informé du déroulement de la récolte et les guider pour mener à bien les tâches les mieux adaptées à tout moment. Enfin, j'aimerais souligner ma relation avec l'une des personnes que j'admire le plus : mon grand-père, qui s'appelle également José Antonio Fajardo. Il a été mon meilleur exemple et m'a inculqué un amour inconditionnel du domaine, le travail acharné et les choses bien faites. Il n'y a pas un seul jour dans mon enfance où je ne voulais pas passer du temps avec lui à parcourir les domaines, à résoudre les problèmes dans les champs et à regarder pousser les fruits. J'ai passé beaucoup de temps avec lui, depuis mes premiers pas jusqu'à aujourd'hui. Même si je le vois moins, je suis avec lui chaque fois que je le peux. C'est une grande motivation à se battre et à entreprendre, un exemple à suivre d'un style de vie que j'aime et que je veux préserver.
Finca Valdivieso
L'exploitation Valdivieso est un verger spécialisé dans la culture d'oranges biologiques situé dans la campagne d'Utrera, à quelques kilomètres de la capitale de Séville. Quiconque a visité la ville de Séville se souvient des orangers qui bordent ses rues, et que la région est idéale pour faire pousser ces beaux arbres en raison de son climat favorable. Utrera est une ville avec beaucoup d'histoire : on y a recensé une présence humaine datant de la préhistoire en raison de ses terres fertiles. Actuellement, les secteurs économiques les plus importants de la ville sont l'agriculture et l'élevage, Utrera comptant, entre autres, un élevage de chevaux renommé. Nous avons acheté l'exploitation en 2012 et elle était déjà plantée d'orangers. Autour de l'exploitation se trouvent d'autres d'orangers, des ranchs de bétail et d'autres cultures comme le coton. Juste après l'avoir achetée, nous avons commencé à la préparer pour respecter les principes de la culture biologique et depuis 2017, nous disposons du label d'agriculture biologique de l'Union européenne. Avant, l'exploitation appartenait à un ami de la famille qui ne pouvait pas s'en occuper et nous pensions que c'était une belle opportunité pour réaliser notre futur projet. L'exploitation s'appelle Valdivieso à cause de la ferme du même nom. Valdivieso est un patronyme et on imagine que ce nom provient des anciens propriétaires du lieu. L'eau de l'exploitation provient de nappes souterraines naturelles à quelques dizaines de mètres de la surface. Nous stockons l'eau des puits dans des bassins et des étangs que nous utilisons ensuite pour irriguer grâce à un système goutte à goutte efficace. Nous améliorons l'efficacité de notre irrigation en testant un système d'irrigation innovant. Avec ce système, nous faisons passer l'eau à travers un trou rempli de fibre de coco qui favorise la rétention de l'humidité et empêche à la fois l'évaporation et le drainage rapide. On estime que chaque hectare a besoin d'environ 3 000 m3 d'eau par an, quantité qui dépendra de la météo. L'exploitation Valdivieso a une production exclusivement biologique, nous disposons d'un label depuis 2017. Nous privilégions la présence de prédateurs naturels favorisant le libre développement de la flore et de la faune de la région. Ainsi, nous conservons la libre cohésion entre la culture et la biodiversité que crée cet environnement. Pour l'entretien de l'exploitation Valdivieso, nous avons créé 7 emplois permanents tout au long de l'année. Ces emplois sont triplés pendant la période de la récolte. Certains employés de la ferme y travaillaient déjà lorsque les orangers ont été plantés. Nous avons tendance à utiliser les mêmes travailleurs temporaires pour la récolte. Les travailleurs sont payés conformément à la convention collective et certains postes à plus grandes responsabilités impliquent des primes. Dans la mesure du possible, nous évitons la production de déchets. Les fruits sont sélectionnés manuellement sur le terrain et contrôlés à nouveau dans notre centre logistique. Nous traitons tous nos déchets végétaux comme les restes de tailles et les mauvaises herbes en les compostant dans l'exploitation. Les herbes sont éliminées mécaniquement, par coupe ou arrachage. Nous mettons tous nos efforts pour prendre soin de nos arbres afin d'éviter au maximum la perte de fruits. Si les fruits ne peuvent pas être expédiés, nous les destinons à la production de jus.
Information technique
Adresse
Finca Valdivieso, Utrera, ES
Altitude
50m
Équipe
7 hommes
Superficie
100ha
Techniques de culture
Agriculture écologique
Irrigation
Irrigation au goutte à goutte
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.73.0_20221201_170906