Fromages à raclette BIO de la Fromagerie de la Quesne

1,44 kg/caisse

Fromages à raclette BIO de la Fromagerie de la Quesne

1,44 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 1.44kg de fromages à raclette BIO
Race: Normande, Montbéliarde, Frisonne
4 x Fromage Saint Bray nature BIO (tranche 240 g par unité, emballée dans un film plastique) : frotté en début d’affinage ; parfumé et fondant
2 x Fromage Fumé de Bray BIO (tranche 240 g par unité, emballée dans un film plastique) : fromage aux notes boisées à la texture onctueuse
Les deux fromages sont préparés à base de lait cru, de présure d’origine animale, de sel (1-2 %), de ferments et de levains d’affinage
Les deux fromages se prêtent parfaitement à la Raclette, aux recettes de gratins, tartiflettes... ; en consommation traditionnelle, ils peuvent apporter une touche d’originalité sur un plateau
Nous préconisons une conservation au réfrigérateur pendant 3 semaines, en veillant à conserver l’usage du film alimentaire fourni (pour éviter le dessèchement) ; au-delà, la pâte du fromage peut commencer à blanchir et le goût s’intensifier
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
BIO
seal icon
Jeune agriculteur
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Clément Gogol
Je m’appelle Stéphane Lefebure, j’ai repris l’élevage laitier familial à La Quesne, en préservant le bocage environnant et en faisant le choix de l’Agriculture Biologique dès 1997. J’ai baigné dans le milieu agricole depuis ma plus tendre enfance et ai toujours vécu sur la ferme familiale, même lors de mes études agricoles à Rouen. J’aime les bons produits et il me tient vraiment à cœur de transmettre mon savoir et mon expérience. Soucieux de l’écologie et de l’autonomie dans ma manière d’appréhender l’agriculture, j’ai commencé la transformation fromagère en 2010. Clément Gogol est mon associé. C’est un profil citadin, formé à la gestion de production, concerné par le sens des actions des Hommes sur notre société. Il a rejoint La Quesne en 2017 à la suite d’une conversion professionnelle. Il cherchait à revenir à une échelle de production alimentaire à taille humaine, avec de la vente directe. J’ai trouvé chez lui un monteur de projet capable d’aider à l’essor du développement de la ferme. J’ai vécu l’évolution de la profession des trente dernières années, en adaptant continuellement le système de production pour répondre à ses attentes, à savoir concilier des projets extérieurs à la ferme tout en s'occupant de vaches laitières. Au fil des années, j’ai pu me consacrer à des voyages, et m’investir dans des organisations associatives agricoles, comme culturelles (président d’une association de promotion artistique en milieux ruraux I.CART, ancien président du réseau de producteur BIO de Normandie). Clément a découvert le monde de la fromagerie fermière au cours d’un stage linguistique en Hollande en 2012. Depuis, l’envie de fabriquer du fromage ne l’a jamais quittée. Ses études d’ingénieur agroalimentaire, puis l’entrée dans la vie active l’ont conduit à travailler pour des unités industrielles de l’agro-alimentaire, comme encadrant de la production. Puis, un beau jour, l’envie a ressurgi. Le déclic a été la possibilité de suivre une formation autour des fromages de terroir, directement sur le terrain, dans différents ateliers (Franche-Comté, Savoie, Italie) pour acquérir un savoir-faire de maître fromager. Il est aujourd’hui co-gérant d’une coopérative de producteurs BIO de Normandie, ayant pour mission d’introduire le BIO au sein des collectivités, comme les écoles. Ses neveux ont d’ailleurs la joie de pouvoir déguster notre fromage à la cantine, à côté de Rouen ! Aujourd’hui, normands de naissance, nous travaillons à conjuguer développement durable et épanouissement professionnel au sein d’un projet paysan. Nos parcours complémentaires et leur sens critique sont une source de remise en question, tournée vers la construction d’un système résilient. La transmission de l'outil de production et de ses valeurs est aussi un impératif. Pour l’anecdote, nous nous sommes rencontrés grâce à un producteur de cidre qui participait à un marché de Noël. Clément était à la recherche d’une ferme fromagère et ce producteur l’a mis en relation avec moi, qui cherchait à s’associer. Aujourd’hui, La Quesne Ferme et Fromagerie participe au marché de Noël à l’emplacement exact où le lien a démarré. Nos journées sur la ferme commencent à 7h avec la réunion d’équipe qui permet d’échanger ensemble et traiter des priorités. Puis notre quotidien est rythmé par la traite, à 7h30 et 16h, pendant 2h30. Rejoindre CrowdFarming nous apparaît cohérent pour plusieurs raisons. D’abord, nous estimons partager une éthique commune basée sur le “bien produire” et “le bien manger”. Le mode de distribution direct, jusque chez le consommateur, colle avec notre recherche du circuit court. Enfin, la plateforme est un espace d’expression intéressant à nos yeux, qui laisse la possibilité de développer le fondement de notre démarche. Ensemble, nous pouvons militer pour la cause de la filière.
Fromagerie de la Quesne
“La Quesne” est le nom du hameau de notre village (Bois-Héroult). Ce terme signifierait en vieux normand “Chêne”. Personne ne sait de quand date la création de la ferme, mais elle existe depuis au moins 3 générations. L’exploitation est située entre Seine et Bray, un paysage de plaines et petites vallées, historiquement occupé par l’élevage. Le bocage compose le terroir de ce secteur. Depuis les années 2000, nous plantons régulièrement des haies et arbres fruitiers, au milieu des prairies sur lesquelles pâturent nos vaches. Le territoire, propice à la pousse de l’herbe, permet une alimentation naturelle du troupeau exclusivement issue de la pâture et du foin de la ferme. Cependant, cette caractéristique tend à disparaître du fait de la crise qui touche la profession d’éleveur laitier. Les exploitations de la région se spécialisent et s'agrandissent au profit de cultures céréalières conventionnelles. Le bassin d’emploi principal est situé à 30 km vers Rouen. Le réseau de distribution d’eau local nous permet d’abreuver nos vaches et nettoyer la salle de traite. Quant à nos cultures, destinées uniquement à l’alimentation du troupeau, c’est dame nature qui se charge de leur irrigation avec la pluie. Dans ce contexte, notre ferme cherche à maintenir la valeur ajoutée sur place, en réalisant la transformation du lait produit. Ainsi, cette activité génère de l’emploi local. Cette base est le support d’autres initiatives visant à maintenir de la vie à La Quesne : organisation de manifestation grand public, accueil de scolaires, et même des fêtes/concerts. L’ensemble des activités de La Quesne, Ferme et Fromagerie sont conduites en Agriculture Biologique. Les effluents d’élevage sont épandus sur nos parcelles comme engrais naturel. Depuis 2021, un apiculteur a implanté des ruches sur place. Nous étudions des solutions d’énergies renouvelables pour produire de l'électricité et de l’eau chaude grâce au soleil. Le travail est réparti entre une équipe élevage et une équipe fromagerie. Nous sommes entre 6 et 8 personnes à évoluer sur l’ensemble des métiers. L’effectif est composé de 4 salariés originaires du secteur, 2 associés, et régulièrement, des stagiaires ou apprentis de divers horizons participent aux opérations. Nous sommes vigilants à maintenir un niveau de rémunération supérieur au minimum de la convention collective. La rigueur, l’exigence professionnelle, et une ambiance conviviale consolident notre travail. Nous vivons avec le rythme de la nature. D’abord celui imposé par les animaux, traits deux fois par jour toute l’année. Il faut veiller à leur soin, l’alimentation, et entretenir la qualité de leur espace. La pousse de l’herbe, les semis, la fauche, sont des activités saisonnières que la météo dicte. La fabrication du fromage a lieu la majeure partie de l’année. Nous souhaitons à terme que tout le lait de la ferme y soit consacré. Être fromager est un métier exigeant, qui requiert des gestes précis. L’application des savoirs faire permet de valoriser la qualité du lait. Sans oublier la pause du matin comme les repas festifs qui sont des incontournables de la vie de l’exploitation. Pour aller plus loin dans la valorisation des ressources, le petit lait issu de la fabrication du fromage est distribué à la ferme comme alimentation pour des cochons. Demain, nous avons la volonté de planter massivement de nouveaux arbres, d’implanter des énergies renouvelables et d’accueillir des projets pédagogiques ou sociaux.
Information technique
Adresse
Fromagerie de la Quesne, Bois Héroult, FR
Altitude
0 m
Équipe
4 femmes et 5 hommes
Superficie
97 ha
Taille du troupeau
90
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.71.0_20221125_111753