Confitures BIO à base de fruits tropicaux de Finca Los Cordoba

2,20 kg/caisse

Confitures BIO à base de fruits tropicaux de Finca Los Cordoba

2,20 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 2.2kg de confitures BIO à base de fruits tropicaux
Variété: cherimoya, mangue, goyave, papaye et fruit de la passion
3 x confiture de mangue, 2 x confitures de goyave, 1 x confiture de cherimoyas, 1 x confiture de mangue et fruit de la passion, 1 x confiture de papaye (pots de 275g)
Nos confitures ont une saveur unique et intense, vous pouvez les utiliser aussi bien pour tartiner des toasts ou des croissants au petit déjeuner, que pour faire des pâtisseries aux saveurs exotiques et tropicales
Les confitures contiennent plus de 70% de fruits et ne contiennent ni conservateur ni colorant artificiel, elles sont fabriquées à partir de fruits de saison fraîchement cueillis
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2002
Une fois ouvert, il faut les consommer le plus rapidement possible et les conserver au réfrigérateur à une température comprise entre 3 et 7 º C; avant ouverture, elles ont une date limite de consommation entre six mois et un an et demi
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Sans plastique
seal icon
BIO
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Monica Sandra Gozálvez
Je suis Monica Sandra Gozálvez, maître confiturier et ingénieur agronome. Je suis originaire d'Argentine, où j'ai enseigné des sujets liés aux cultures industrielles à l'université de Jujuy. Au début des années 2000, alors que j'enseignais en Argentine et que je conseillais les agriculteurs, j'ai rencontré mon futur mari. Alberto de Córdoba, propriétaire de la ferme Los Córdoba, qui travaillait à l'époque comme ingénieur agronome pour la canne à sucre à Tucumán. L'après-midi, nous faisions partie d'un même master et lorsque nous l'avons terminé, nous avons du choisir entre l'Espagne et l'Argentine. Le destin m'a amené en Espagne, où j'ai fait un master en technologie alimentaire et où j'ai lancé ce projet. Mon mari se rappelle comment il a planté les parcelles de l'exploitation avec son père qui, bien qu'étant mathématicien, aimait la campagne. Un de leurs premiers projets communs a été d'installer des goutteurs pour l'irrigation, afin d'être plus efficace dans la consommation d'eau. En fait, Alberto a tellement aimé cette étape de sa vie qu'elle a été la source de sa vocation à devenir ingénieur agronome. Nous avons toujours produit de manière durable, écologique et respectueuse de l'environnement. Une partie de la durabilité consiste à éviter le gaspillage de nourriture. Nous avons commencé à utiliser des fruits qui ne pouvaient pas être vendus dans le réseau conventionnel pour fabriquer d'autres produits tels que des confitures, mais nous fabriquons également d'autres produits tels que des fruits au sirop ou des fruits pour les glaciers. Envoyer nos produits directement de notre ferme au consommateur final, en évitant autant que possible les nombreux intermédiaires, fait partie de notre philosophie. CrowdFarming nous permet d'atteindre directement plus de consommateurs et de toucher un plus grand nombre de pays, avec lesquels nos valeurs de production sont en phase.
Finca Los Córdoba
La ferme où sont cultivés les fruits et où sont élaborées les confitures est connue dans la région sous le nom de ferme "Los Córdoba". Ce nom vient de la famille Córdoba, à qui le domaine appartient depuis plus de 100 ans. Il est situé dans la zone connue sous le nom de Rio Seco Bajo et borde en fait le fleuve, qui ne transporte de l'eau que lorsqu'il pleut. Toute la zone est consacrée à la culture des fruits tropicaux. Heureusement, la plupart de nos voisins pratiquent une agriculture durable et respectueuse de l'environnement. Lorsque la ferme a changé de génération et est passée entre les mains de mon mari, elle a commencé à être exploitée comme une activité agricole complémentaire. Seuls les fruits ont été cultivés et vendus, sans accorder toute l'attention qu'ils méritent à la grande diversité des produits cultivés. Cela a changé il y a dix ans, lorsque nous avons lancé le projet de confiture tropicale artisanale. Cette entreprise, que j'ai développée moi-même grâce à ma connaissance dans l'industrie alimentaire, a permis de développer pleinement le potentiel de la ferme. Toutes ces espèces d'arbres fruitiers ont plus ou moins besoin d'eau pendant une certaine période de l'année. La moyenne annuelle des précipitations dans la région est d'environ 450 mm et en été, il ne pleut pas. Pour irriguer, nous disposons d'un puits homologué avec une pompe qui conduit l'eau vers un étang situé en haut de la propriété. Depuis l’étang, nous irriguons par gravité toute la propriété avec un système d'irrigation localisé pour éviter le gaspillage d'eau. Les températures dans la région sont suffisamment douces pour que ces arbres fruitiers tropicaux puissent passer l'hiver sans problème majeur, à l'exception des papayes qui, même avec des hivers doux, souffrent mais sans mourir. Nous fertilisons nos plantes sur la base d'analyses des feuilles et du sol, pour ne leur fournir que ce dont elles ont besoin. En général, nous répondons à leurs besoins avec différents types de fumiers ou avec des engrais phosphoriques et potassiques certifiés biologiques, qui sont essentiellement des pierres concassées contenant ces éléments. Lorsqu'il s'agit de lutter contre les parasites et les maladies, nous tenons compte du fait que tous les insectes et les micro-organismes ne sont pas nuisibles. Nous utilisons des méthodes qui combattent les "méchants" et respectent les "gentils", telles que : l'utilisation de pièges à phéromones qui combattent la mouche des fruits ; la lutte biologique avec des acariens, qui n'attaquent que divers insectes nuisibles ; l'utilisation d'huile pour combattre les cochenilles farineuses, etc. La ferme est gérée par trois personnes, Antonio, qui est notre fermier, Alberto, qui est mon mari et moi, bien que nous soyons toujours accompagnés par la faune, comme les caméléons ! Il s'agit d'une espèce endémique de la région et il n'est pas étrange de les trouver lorsque nous allons récolter les fruits. Antonio travaillait déjà avec la génération précédente. Il est originaire d'un endroit d'Almuñécar appelé Gelibra et a consacré toute sa vie à la campagne, en disant habituellement qu'il est "né sous un avocatier" ! Il dit qu'il est heureux de travailler dans une ferme où aucun pesticide n'est utilisé, et il doit en être ainsi en raison des nombreuses années où il a travaillé exclusivement avec la famille. Il partage son travail d'ouvrier agricole, où il est payé selon le contrat de ferme, avec le travail dans sa petite ferme de Gelibra. Certains jours de la récolte, nous devons incorporer pendant quelques semaines un ou deux travailleurs supplémentaires. Antonio est chargé de les chercher parmi ses amis, afin qu'il se sente à l'aise avec les personnes qui travaillent avec lui. Pendant la récolte, nous sélectionnons les plus beaux fruits pour la vente en frais. Les fruits abîmés, tâchés, déformés ou avec un certain défaut esthétique mais n'altérant par leur saveur, qui sont généralement jetés ou envoyés dans des centres de commercialisation, sont chez nous envoyés à notre atelier de transformation. Je suis responsable de la transformation de ces fruits en confitures, nous les fabriquons dans une petite ferme d'environ 60 m2 située sur la même exploitation. A l'intérieur, je dispose de toutes les machines nécessaires à son traitement. Malgré sa petite taille, elle est certifiée biologique par le Comité andalou de l'agriculture biologique. Elle dispose également de l'enregistrement sanitaire, qui garantit la salubrité du produit final obtenu. Tant dans l'industrie que dans la partie agricole, on génère des sous-produits qui sont réutilisés dans la même exploitation pour obtenir un cycle aussi fermé que possible. Les restes de l'élagage, que la plupart des agriculteurs brûlent avec la pollution atmosphérique et la perte de fertilité du sol qui en résultent ici, sont incorporés dans le même sol. Nous les écrasons avec les mauvaises herbes à l'aide d'une puissante débroussailleuse. Nous parvenons ainsi à améliorer le niveau de la matière organique dans le sol et sa fertilité. Et les déchets de l'industrie, qui sont essentiellement des peaux et des graines, sont également incorporés dans le sol dans le même but.
Information technique
Adresse
Finca Los Córdoba, Almuñécar, ES
Altitude
30m
Équipe
1 femme / 2 hommes
Superficie
2ha
Techniques de culture
Agriculture écologique
Irrigation
Irrigation au goutte à goutte
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.73.0_20221201_170906