oignons de Roscoff AOP et échalotes
Maison Quemener

oignons de Roscoff AOP et échalotes

Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Voir d'autres projets
Information
Histoire
Le projet

Adoptez 2 m² d'une parcelle d’oignons de la propriété "Maison Quemener" à Roscoff (France) et recevez votre récolte à domicile sous forme d'oignons de Roscoff AOP et d'échalotes traditionnelles. Tiphaine s'occupera de votre adoption et la prendra en photo. Depuis votre compte, vous pourrez aussi télécharger un certificat d'adoption et, si vous le souhaitez, planifier une visite dans la propriété. Il n'y a aucune obligation d'engagement : bien que votre adoption soit renouvelée automatiquement, nous vous en informons toujours à l'avance et vous pouvez décider de l'annuler à tout moment, tant que sa préparation n'est pas commencée.

seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
En conversion BIO
seal icon
Produit d'origine
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Sans plastique
seal icon
Jeune agriculteur
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Qu'adoptez-vous?

Vous adoptez 2 m² d'une parcelle d’oignons de notre exploitation à Roscoff (France). L'__oignon de Roscoff__ (variété Keravel) a obtenu une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) en 2009 ! Puis en 2013, il obtient l’AOP (Appellation d’Origine Protégée ; le niveau européen). On le reconnaît à sa couleur spécifique : extérieurement sa tunique est rose cuivrée et une fois coupé, on peut voir les stries rosées / violacées. C’est le seul oignon rose qui se distingue des oignons blancs, jaunes ou rouges. L’oignon fait partie de la famille des Liliacées. C’est une plante bisanuelle. Cela signifie qu’il faut deux saisons (soit deux années) pour pouvoir produire des graines. La première année, la graine germe et la plante se développe pour produire un bulbe (celui que nous consommons). Au printemps suivant le bulbe va naturellement commencer à germer. Si nous le laissions en terre ou le re-plantions au printemps, le bulbe reprendrait son cycle. Au cours de la deuxième saison, le bulbe recommence à émettre de nouvelles feuilles et une tige produisant une boule de fleurs apparaît en été. Avec l’aide des insectes pollinisateurs, les fleurs sont fécondées et les graines apparaissent. Il existe deux techniques de cultures. La première technique consiste à semer les graines directement dans le champ. Cette opération a lieu courant mars. La seconde technique consiste à semer les graines d’oignons dans des mottes de tourbe dès début février pour les replanter début avril dans les champs, les oignons sont alors déjà de petits plants. Ils sont en avance par rapport à la technique du semis direct. Cela permet d’étaler la charge de travail, mais surtout de répartir les risques d’épisodes climatiques de plus en plus puissants (sécheresse, grêle, …). L’histoire de l’oignon de Roscoff remonte aux années 1650. Frère Cyril, un moine capucin est revenu du Portugal avec quelques graines d’oignon, qu’il a semé dans le Couvent des Capucins à Roscoff. Cette culture s’est très bien adaptée aux sols et au climat de la région. C’est au début du XXième siècle que la production a été la plus importante avec les Johnnies; ces hommes qui allaient vendre des oignons en Grande Bretagne. Ils ont été près de 1500 dans l’entre deux guerres. Dans notre famille, notre arrière-grand-père allait jusqu’aux Shetlands et notre père et grand-père jusqu’à la frontière écossaise. Grâce à l’appellation (AOC puis AOP) les volumes ont augmenté tout comme le rayonnement de l’oignon de ROSCOFF en France et à l’international. Ce qui permet de ne pas oublier toutes ces histoires… En plus des oignons que vous avez adoptés, vous recevrez également des __échalotes__. Nous sommes en cours de conversion et nous espérons obtenir la certification en 2024. Nous cultivons l’échalote traditionnelle en appliquant la méthode héritée de nos parents, qui eux-mêmes l’ont héritée de leurs parents et cela depuis des dizaines et des dizaines d’années (nous pourrions même compter en centaine maintenant !). L’échalote traditionnelle est produite par multiplication végétative. Concrètement, nous conservons des bulbes d’une récolte pour les planter à la récolte suivante. Cette technique demande beaucoup de temps et de savoir-faire pour sélectionner les meilleurs bulbes d’une récolte, puis les planter et les récolter à la main. Il ne faut pas confondre l’échalote traditionnelle de l’échalote de semis ! Pour voir la différence entre les deux, il faut bien lire les étiquettes. La première est cultivée par sélection et plantation de bulbes à la main, la seconde est le fruit de plusieurs hybridations réalisées dans le seul objectif de diminuer le coût de production de la culture en permettant de supprimer tout travail réalisé manuellement par des machines. Nous plantons les bulbes d’échalotes entre janvier et mars et les récoltons fin juin/début juillet. Nous attendons qu’elles aient bien séchées pour les ramasser. Ensuite nous les stockons dans un endroit ventilé, à l’abri de l’humidité et pouvons les conserver plusieurs mois (pratiquement jusqu’à la récolte suivante !). Chaque parcelle produit, en moyenne par saison, 5 kg d'oignons de Roscoff AOP et échalotes.

Que recevez-vous?

Chaque saison nous vous enverrons une caisse avec : __3 kg d’oignons et 2 kg d’échalotes traditionnelles __ * Oignons Keravel de Roscoff AOP : extérieurement sa tunique est rose cuivrée et une fois coupé, on peut voir les stries rosées / violacées ; au niveau du goût, c’est un oignon doux et sucré ; il se consomme aussi bien cru que cuit et il est très juteux (90% d’eau) ce qui fait qu’il se digère très bien * Echalotes Longor : son goût est plus délicat et moins marqué que celui de l'oignon, et elle s'emploie plus facilement crue, par exemple dans une vinaigrette ; vous pourrez la consommer crue ciselée en salade, ou confite pour mettre en avant son subtil goût sucré * Pour les échalotes : agriculture en conversion vers l'Agriculture Biologique depuis 2021 * Expédiés dans une caisse en carton sans plastique * Un kilo d'oignons représente entre 8 et 12 bulbes (la caisse que vous recevrez contiendra entre 24 et 36 bulbes, en fonction de leur taille) * Un kilo d’échalotes représente entre 20 et 30 bulbes (la caisse que vous recevrez contiendra entre 40 et 60 bulbes, en fonction de leur taille) * Nous travaillons avec la nature ; c'est pourquoi chaque fruit est unique en apparence et en taille (comme vous) * Les oignons et les échalotes se consomment et se conservent facilement jusqu’au printemps (de l’année d’après) ; une fois reçus, il faut les stocker dans un endroit frais, sec et aéré ; pas d’humidité ! Il n’y a pas de traitement anti-germination, c’est la variété qui se conserve très bien. N’hésitez pas non plus à en déposer dans une bouteille de vinaigre (idéal pour déguster avec des huitres). Enfin, plein de recettes différentes sont imaginables ! Pour éviter de pleurer en les épluchant, épluchez vos échalotes ou vos oignons sous un filet d’eau.

Quand le recevez-vous?

La récolte a lieu en août et les envois se réaliseront courant novembre. Cela nous laisse du temps pour vérifier la bonne conservation et pour vous sélectionner les meilleurs produits.

Pourquoi adopter?
Découvrez par qui, comment et où sont produits vos aliments. Procurez-vous vos aliments de manière consciente et responsable.
Acheter directement au producteur lui permet d'obtenir un prix plus juste. Cela contribue à générer de meilleurs emplois et conditions sociales en milieu rural
Grâce à votre adoption vous permettez au Farmer de s'assurer un prix de vente fixe et de cultiver à la demande. Cela permet également d'éviter le gaspillage alimentaire dû à une surproduction.
Soutenez les Farmers qui s'efforcent d'utiliser du matériel d'emballage et de mettre en place des pratiques agricoles respectant l'environnement.
vs: 0.56.3_20221005_175111