Fromage de brebis Latxa affiné A.O.P. Idiazabal de Etxelekua

1,50 kg/caisse

Fromage de brebis Latxa affiné A.O.P. Idiazabal de Etxelekua

1,50 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 1.5kg de fromage de brebis Latxa affiné A.O.P. Idiazabal
Race: Latxa
1 x Fromage de brebis affiné Latxa, A.O.P. Idiazabal (1,4 kg emballé naturel dans du papier)
Forme ronde, avec une croûte naturelle de couleur le beige-jaune à gris due aux moisissures du milieu, l'intérieur du fromage est de couleur jaune paille mate
L'arôme de notre fromage est pénétrant et propre, il sent le lait de brebis, avec une légère pointe de piquant ; sa texture est ferme, demi-sèche et son goût est équilibré, avec une entrée douce et nette ; ressortent également son arôme vif, son piquant et ses notes salées avec un arrière-goût durable
Nous conseillons de sortir le fromage du réfrigérateur 15 minutes avant consommation
Emballez-le dans un torchon en coton et placez-le dans un endroit frais et sec ou dans le bas du réfrigérateur ; vous pourrez ainsi le conserver 6 mois
[object Object]
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Agriculteur expérimenté
seal icon
Zone dépeuplée
seal icon
Produit d'origine
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Sans plastique
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Ana Mari Bengotxea
Je m'appelle Ana Mari Bengotxea et je suis l'aînée de 6 frères et sœurs. Depuis toute petite, j'aide mes parents Manuel et Maribel dans la réalisation des tâches à mener au sein d'une si grande famille qui, en plus de 6 enfants, avait beaucoup de moutons ! Cette enfance familiale au milieu du fromage et des moutons m'a permis d'acquérir inconsciemment de nombreuses connaissances d'une grande valeur que j'applique quotidiennement à la fromagerie. Cependant, suite à mes études de gestion d'entreprises et économie, ma première idée était de rejoindre le monde du travail en tant qu'employée et j'ai ainsi commencé à travailler au service d'une banque. À ma grande surprise, ce travail à la banque ne faisait pas mon bonheur et j'ai donc décidé de retourner à mes origines en continuant l'activité de l'entreprise familiale. Je me souviens encore laisser de côté mes devoirs scolaires pour aller traire les brebis avec mes parents, ou descendre en file indienne avec mes 5 frères et sœurs de l'étable à la fromagerie avec les bidons de lait remplis. Des souvenirs qui m'ont certainement poussé à quitter mon travail à la banque ! Bien que le travail avec des animaux implique un engagement énorme au quotidien, je fais ce que j'aime fairedepuis mon enfance. Ce n'est donc pas difficile pour moi. De plus, travailler dans une entreprise familiale me permet de concilier ma vie professionnelle et ma vie de famille pour profiter de mes trois filles. À mes côtés travaillent aussi ma sœur Ione et mon frère Xabier, que mon mari accompagne certains jours mener paître le troupeau. L'histoire de ma sœur Ione et la mienne se ressemblent. Nous avons étudié la même chose et après avoir travaillé dans d'autres secteurs, elle aussi a fait le choix de revenir à Etxelekua. Aujourd'hui, nous nous occupons toutes les deux de la fabrication et de la vente du fromage dans notre ferme Etxelekua. Pour sa part, Xabier a toujours été sûr de vouloir travailler avec les moutons. Depuis tout petit, il accompagnait notre père et à ses côtés, il a appris tout ce qu'il fallait pour pouvoir se charger à son tour du troupeau : il nourrit et trait les moutons, s'occupe des prés et des montagnes et il accompagne à tout moment les moutons en participant aux naissances ou en aidant les agneaux à téter.
Etxelekua
Notre ferme s'appelle Etxelekua, en basque « Etxe » signifie maison et « lekua » lieu. C'est ici que se trouvent la fromagerie et les moutons. Nous sommes installés à Urdazubi/Urdax, un village au nord de la Navarre à la frontière entre la France et la vallée du Baztan, au pied des Pyrénées. Grâce à cet emplacement privilégié, le tourisme de montagne est l'une des principales activités socio-économiques de notre région. L'une des particularités de l'activité pastorale au Pays basque est qu'elle s'est toujours maintenue éloignée de l'exploitation agricole. Elle s'est établie autour de la ferme, où la tradition d'avoir quelques moutons de façon marginale a toujours existé pour faire du fromage et s'alimenter, mais jamais un grand troupeau. Étonnamment, mon père Manuel, berger depuis toujours, a épousé notre mère Maribel, qui a apporté à Etxelekua son savoir faire du fromage, ils ont ainsi uni leurs deux activités: l'élevage de moutons latxas et l'élaboration de fromage dans les fermes. Ils ont commencé à vendre leurs fromages en 1990, ce que 3 de leurs 6 enfants continuent à faire aujourd'hui. Le mouton Latxa serait incapable de vivre en régime intensif et le travail dans notre fromagerie est défini autour de ses besoins biologiques. Les brebis mettent bas à la fin du mois de novembre, en donnant naissance à un seul agneau généralement. Nous laissons cet agneau auprès de sa mère pendant son premier mois de vie et il s'alimente du premier lait (colostrum) d'une qualité nutritionnelle inégalable. Ensuite, nous choisissons les agneaux que nous voulons garder pour notre troupeau et nous vendons le reste à une coopérative, qui les revendra pour compléter d'autres troupeaux ou pour le marché de la viande. Lorsque les agneaux ont grandi, nous commençons la traite de nos brebis, qui dure environ 6 mois au cours desquels celles-ci paissent dans les environs de notre ferme presque tous les jours. Durant cette période, nous complétons l'alimentation de nos agneaux avec du fourrage et le lactosérum de la fromagerie pendant qu'ils apprennent à se nourrir des pâturages. Mis à part les jours de très mauvais temps, nos moutons passent la journée et la nuit à l'air libre, sauf les brebis qui sont traites ou qui viennent de mettre bas. Celles-ci passent la nuit à l'abri dans nos installations (où elles ont toujours au minimum un espace de 1,5 m² chacune) et la journée en plein air. La saison de traite coïncide avec celle de la fabrication du fromage. À cette époque, généralement entre les mois de décembre et juin, nous avons beaucoup de travail à la ferme. Nos moutons sont âgés en moyenne de 3 à 4 ans et pour garantir leur santé et leur bien-être, nous réalisons deux opérations fondamentales pour leur hygiène. La première est la tonte au cours du mois de mai pour qu'ils passent l'été au frais et pour vérifier qu'ils n'ont pas de poux et autres parasites. La seconde consiste à couper la queue des agneaux qui viennent de naître pour éviter d'éventuelles infections (myiase) liées à l'accumulation de saleté dans la laine et apporter une meilleure hygiène lors de la traite. Une fois la période de traite terminée, les brebis passent généralement les mois suivants en liberté dans les montagnes voisines jusqu'à ce qu'elles donnent à nouveau naissance à un agneau. En dehors des périodes de traite, à la laiterie nous contrôlons la maturation naturelle du fromage, nous gérons les ventes, nous nous occupons des visites et nous surveillons notre troupeau en montagne.
Information technique
Adresse
Etxelekua, Urdax, ES
Altitude
94m
Équipe
2 femmes et 1 homme
Taille du troupeau
570
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.71.0_20221125_111753