Fromage à pâte molle de brebis et de chèvre BIO Demeter de Edelkäserei Kalteiche

1,00 kg/caisse

Fromage à pâte molle de brebis et de chèvre BIO Demeter de Edelkäserei Kalteiche

1,00 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce projet ne dispose d'aucune caisse pour le moment
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 1kg de fromage à pâte molle de brebis et de chèvre BIO Demeter
Race: Brebis de Frise orientale, Chèvre anglo-nubienne
4 x Fromage rond de berger BIO Demeter au lait de chèvre et de brebis avec des herbes BIO (170g chacun, emballés sous film)
1 x Fromage feta Demeter au lait de chèvre, nature (170g, emballé sous film)
1 x Fromage feta Demeter au lait de chèvre, assaisonné (170g, emballé sous film)
Nos thalers de berger sont des thalers à pâte molle douce : que ce soit sur du pain, dans une salade ou grillé à la poêle, le fromage de berger est un produit polyvalent
Notre feta est un fromage doux à pâte molle au lait de chèvre, affiné en saumure : vous pouvez le faire griller, le saisir à la poêle ou tout simplement le déguster cru en salade
Culture Biodynamique certifiée par le sceau Démeter depuis 2010
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2010
Il est préférable de conserver le fromage au réfrigérateur, où il peut se conserver pendant 3 à 4 semaines
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Biodynamique
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
BIO
seal icon
Énergie renouvelable
seal icon
Jeune agriculteur
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Matthias Kühn
Je m'appelle Matthias Kühn, j'ai 37 ans, je suis marié et j'ai deux enfants. Je suis économiste agricole certifié, je dirige l'exploitation « Edelkäserei Kalteiche ». J'ai décidé d'élever des moutons, des poulets, je fais du foin et produit du fromage alors que mes parents ne viennent pas du monde agricole. En fait, je viens d'une vraie « famille de citadins » ! La production d'aliments et l'élevage d'animaux de ferme étaient déjà un sujet important pour moi dans mon enfance et, étant petit garçon, j'ai toujours voulu aller vers les animaux. J'ai donc très tôt décidé de devenir agriculteur. Ce n'était pas un changement de cap facile ! Après tout, en tant qu'enfant de la ville, on n’a aucune ferme à reprendre de ses parents, pas de terre, pas de machines et pas de troupeau d'animaux. De plus, nous n'avons pas passé notre enfance à la ferme ni vécu l'expérience et les leçons de nos parents et grands-parents, que de nombreux enfants d'agriculteurs ont connu et qu'ils n'ont parfois pas appréciés du tout. En fait, nous sommes partis de zéro, les mains littéralement vides. Acheter une ferme, la terre, les animaux et les machines, c'est d'abord une lourde charge financière. Pendant de nombreuses années, nous avons travaillé dans le seul but d'être indépendants et que ces infrastructures nous appartiennent entièrement (au dépend de gagner de l'argent). Néanmoins, je ne regrette pas cette étape : avec ma ferme, j'ai réalisé mon rêve de toujours et je peux désormais être agriculteur au quotidien. Avant d'avoir la chance de créer la ferme, j'ai travaillé dans différentes exploitations en Allemagne et en Suisse, toujours axées sur les bovins laitiers, la transformation du lait et la fabrication du fromage. Au début, ma sœur s'occupait de la ferme et je faisais le fromage. Après avoir terminé sa formation de technicienne laitière, Sarah a remarqué qu'elle éprouvait encore plus de plaisir à travailler dans la laiterie qu'à l'étable et nous avons échangé nos « emplois ». Au fil du temps, ma sœur Sarah a fini par travailler principalement dans la fromagerie, ma femme Ricarda s'occupe de l'organisation, des enfants et de la nourriture, mais participe également aux marchés hebdomadaires. Lars, Frederik et moi nous occupons des moutons et des poulets avec l'apprenti, faisons le foin et gardons les pâturages. Lars approvisionne également les magasins bio avec nos produits. Je m'occupe également de la comptabilité et m'occupe des marchés hebdomadaires de Bonn et de Cologne. Nous aimerions rejoindre CrowdFarming pour donner aux personnes qui ne vivent pas dans notre région la possibilité de profiter de nos produits.
Edelkäserei Kalteiche
Notre entreprise « Edelkäserei Kalteiche » est située au milieu de la réserve naturelle de Weisstal, entre Wilgersdorf et Rudersdorf au bord du Rothaargebirge. Notre village est situé sur la montagne « Kalteiche », qui a donné son nom à notre ferme. Ici, nous gardons des brebis laitières et des poulets de Frise orientale dans des poulaillers. La zone d'exploitation est constituée en grande partie de vastes prairies riches en espèces. Sur les quelques champs cultivables, on cultive du trèfle, du maïs, des tournesols et du grain pour les poulets. Bien que les bâtiments n'aient que 10 ans, de nombreux oiseaux y nichent, tels que des hirondelles de fenêtre, des hirondelles rustiques, des sittelles et des troglodytes, ce qui est particulier, car ces animaux sont de plus en plus rares et ne se trouvent souvent que dans de très vieilles granges habitées, qui disparaissent lentement. Il existe de nombreuses possibilités de randonnées depuis notre ferme, vous pouvez rejoindre directement le Rothaarsteig ou faire de la randonnée dans la réserve naturelle de Weisstal le long de la rivière Weiss. Nos agneaux paissent dans la réserve naturelle « Grube neue Hoffnung » en été où ils entretiennent des zones pauvres (pauvres en nutriments, rendements souvent faibles où l'agriculture ne vaut guère la peine) où poussent de nombreuses orchidées. Le Siegerland est une région défavorisée sur le plan agricole et, à l'exception des 3 dernières années, cette région se caractérise par des précipitations annuelles élevées et des températures basses. Ici, la concurrence pour les terres est relativement faible, on trouve principalement des prairies permanentes et des exploitations de vaches allaitantes. Ici, nous voulons produire de la bonne cuisine régionale et sommes l'une des deux seules fromageries de tout le district. Nous voulons aussi montrer qu'une agriculture performante et rentable est possible même dans des zones aussi difficiles et ainsi encourager les gens ! Pour le moment, nous nous consacrons entièrement à nos brebis et à la fromagerie : nous avons confié notre troupeau de chèvres au Mathildenhof. Ici notre ami, jardinier et agriculteur, Bernd Uwe et son mari s'occupent du beau troupeau de chèvres anglo-nubiennes et nous apportent deux fois par semaine le lait pour la fabrication du fromage. Les deux dirigent également le Mathildenhof en tant qu'entreprise Demeter. Notre ferme a été fondée par ma sœur et moi en 2007 : nous avons d'abord commencé avec une ferme louée à 30 km et avons finalement déménagé dans notre ferme actuelle en 2011. Nous avons acheté le terrain à ce moment-là et avons commencé à ériger des bâtiments. Nous avons fondé notre ferme, elle n'a donc pas une longue histoire à raconter. Nous travaillons selon les directives Demeter et Biokreis (Biokreis est un autre label biologique privé allemand) et pratiquons une agriculture durable, ce qui signifie que nous gérons des prairies extensives de manière à préserver la flore naturelle. Dans certains cas, nous avons même des contrats de conservation de la nature sur nos terres. Au champ, le désherbage se fait exclusivement mécaniquement par hersage et binage. Heureusement, l'irrigation de nos terres n'est pas nécessaire et ne serait pas non plus rentable. Croisons les doigts pour que les précipitations ne deviennent pas encore plus irrégulières à cause du changement climatique ! Grâce à la plantation d'arbres fruitiers et de haies, ainsi que par l'utilisation tardive des prairies, les oiseaux nichant au sol comme le Pipit des prés sont protégés. L'énergie est aussi un enjeu important dans notre exploitation. Nous utilisons uniquement des énergies renouvelables pour se chauffer. L'ensemble de l'exploitation dispose d'un réseau d'eau chaude, qui est alimenté par l'énergie solaire thermique, une pompe à chaleur et une chaudière à bûches. La pasteurisation du lait et la production de fromage sont également alimentées ainsi. Le bois provient de la ferme, et nous plantons également chaque année environ 120 peupliers et autres bois de chauffage à croissance rapide. Nous disposons également d'un système photovoltaïque avec un système de stockage d'électricité pour couvrir nos besoins en énergie électrique. Il n'y a pratiquement pas de restes, ceux-ci sont compostés ou donnés aux poulets. Ce n'est que pour le petit-lait que nous cherchons encore des solutions intéressantes, beaucoup de litres s'accumulent dans la fromagerie ! La ferme est gérée par 5 personnes : ma sœur et son petit ami, ma femme et moi, et Frederik. Il y a aussi 1 ou 2 apprentis et stagiaires, un ouvrier de Wilgersdorf qui aide dans la fromagerie et trois vendeurs qui travaillent exclusivement sur le marché de Bonn et Cologne, où ils vivent également. Ma femme, ma sœur et moi travaillons ensemble depuis 13 ans et Lars, l'ami de Sarah, est avec nous depuis 4 ans. Frederik renforce notre équipe depuis 1 an et demi, il me soutient dans les champs pour que je puisse aller sur les marchés. Tous les stagiaires et apprentis sont payés selon les conventions collectives en vigueur et ont également la possibilité de vivre ici sur la ferme et aussi de manger ensemble dans la communauté. Nous prenons tous le petit déjeuner et le déjeuner ensemble. Il est important pour moi de former une vraie communauté, le « sentiment de bien-être pour tous » est une priorité.
Information technique
Adresse
Edelkäserei Kalteiche, Wilgersdorf, DE
Altitude
400m
Équipe
4 femmes, 6 hommes
Superficie
38 ha
Techniques de culture
Prairies permanentes
Taille du troupeau
120 brebis et 150 chèvres
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.73.0_20221201_170906