Amandes sans coque de Doña Marina

3,00 kg/caisse

Amandes sans coque de Doña Marina

3,00 kg/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 3kg de amandes sans coque
Variété: Vairo et Lauranne
Amandes entières sans coque non émondées (dans un sac en coton) : un goût d’amande profond, elles sont croquantes et aromatiques, se peuvent manger aussi bien crues que grillées, entières ou en poudre dans un nombre illimité de plats et de desserts
Agriculture en conversion vers l'Agriculture Biologique depuis 2020
Afin de conserver le goût et la texture croquante caractéristique de nos amandes, nous vous recommandons de les conserver à une température de moins de 25ºC et à l’abri de la lumière
seal icon
En conversion BIO
seal icon
Récolte personnalisée
seal icon
Sans plastique
seal icon
Jeune agriculteur
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Exploitation familiale
seal icon
Accepte les visites
Pedro Liñán
Quelle sensation associez-vous à votre maison? Depuis tout petit, je partais la nuit avec les bergers et nous dormions avec les brebis au milieu des champs, sous le ciel rempli d'étoiles. Ces expériences te connectent à la terre, que vous le vouliez ou non. Jusqu'à présent, mon chemin n'a pas été droit, mais amusant. Ça a été un long processus et j'ai tardé à le reconnecter. J'ai grandi, voyagé, appris des bêtises, joué de la guitare, dansé (mal)... sans me rendre compte que je voulais être agriculteur ! J'ai fini mes études d'agronomie en France après quelques sauts dans d'autres spécialités, j'ai travaillé dans différentes entreprises en Espagne et en Allemagne, en me rapprochant de plus en plus de l'agriculture. Ma tête est pleine d'un bouillonnement d'idées voulant devenir réalité. Travailler avec notre ferme et voir comment nous pouvons évoluer est ce qui me motive le plus car toute ma passion naît ici. Mon rêve est de retrouver la vitalité de notre ferme et de produire des aliments de manière durable, en régénérant l'environnement, les sols avec leur carbone, et de créer de l'emploi dans une zone rurale. Cela exige de relever de nombreux défis et surtout de travailler en équipe avec différents membres de ma famille car chacun est responsable de différents projets ou activités. Le responsable de la culture des amandes est mon oncle Agustín. Cela fait de nombreuses années qu'il travaille et améliore la manière de produire. Il est responsable de tout le processus et que rien ne nous échappe. Moi je me concentre sur la partie de la commercialisation et je suis à ses ordres pour la gestion des cultures. La vie méditerranéenne est parfois dure, mais c'est une merveille ! Je veux l'amener chez vous ! Je veux que vous sachiez d'où viennent vos aliments et comment ils se produisent. J'ai moi même une vache adoptée en Allemagne et un manguier à Malaga. Je suis allé voir ces deux adoptions et j'ai rencontré les agriculteurs. CrowdFarming me connecte avec d'autres lieux et cultures et me permet de comprendre leur agriculture de plus près. Rejoignez notre famille avec votre amandier à Doña Marina et comme cela nous pourrons partager l'expérience méditerranéenne avec vous !
Doña Marina
Peut-on imaginer un petit village à l’intérieur d’une ferme ? Avant l’arrivée de la mécanisation, la ferme « Cortijo de Doña Marina » était peuplée par un grand nombre de personnes qui s’occupaient non seulement des tâches agricoles, mais aussi de travaux également indispensables tels que celui de forgeron, menuisier, boulanger ou même celui de professeur, responsable de l’éducation des enfants à l’école de la ferme. Il y avait tout ce que l’on pouvait trouver dans un petit village quelconque à l’époque. En fait, chacune des constructions conserve toujours le nom soit de l’activité qui s’y déroulait, soit des personnes qui y logeaient. Hélas, la ferme a perdu une grande partie de la vie et la joie qui l’animaient jadis. C’est là que se trouve la source de notre enthousiasme et notre désir de récupérer la vie et le mouvement de cette ancienne ferme. Notre but est d’arriver à générer une telle nouvelle activité qui nous permette de remettre en marche la fête qui marquait tous les 24 Août la fin de la récolte. Mais pour y parvenir, nous avons besoin de gens prêts à nous aider à réussir notre projet. Notre maison est située au nord de Grenade, en plein cœur de l’Andalousie, à une altitude de 1.100 m et entourée de montagnes de tous côtés. De là on peut voir à l’horizon les sommets spectaculaires de Sierra Nevada, ainsi que les montagnes de Baza, Arana, Cazorla et Mágina. Un paysage spectaculaire qui abrite un parc national à proximité, ainsi qu’un grand nombre de zones protégées. Il faut remonter jusqu’à il y a plus de 300 ans pour essayer de trouver l’origine de la ferme « Cortijo de Doña Marina » . Bien qu’elle ait toujours appartenu à notre famille, l’origine de son nom nous est toujours inconnue. Il existe plusieurs légendes autour de son histoire, mais aucune d’entre elles n’a jamais pu être démontrée. Ce manque de certitude nous permet cependant d’y ajouter nos propres rêveries et de maintenir le mystère passionnant dans le temps. Les cultures principales dans la zone sont essentiellement des oliviers et des céréales, mais il existe également des champs d’amandiers, d’arbres fruitiers et de certaines plantes aromatiques comme la lavande. Les chênes verts (*Quercus ilex*) y sont très abondants, et il existe une énorme variété de plantes aromatiques sauvages qui, réchauffées par les rayons du soleil, dégagent leurs essences chaque jour dans les ravins et les zones les plus sauvages, qui abritent un grand nombre de lapins, de renards et de sangliers. Un air plein d’oxygène et de parfums méditerranéens qui remplissent l’âme autant que les poumons à chaque promenade. Les arbres sont des cultures pluviales. Il ne pleut pas beaucoup, 500 mm/an environ, mais les amandiers, qui sont très résistants, sont capables d’atteindre une bonne production avec un faible niveau d’exigences. Nous sommes conscients du fait que l’eau est une ressource limitée et nous faisons de notre mieux pour éviter qu’elle ne se perde. Afin d’optimiser l’utilisation de l’eau, nous essayons, d’une part, d’améliorer la capacité de sol en ce qui concerne son emmagasinage et, d’autre part, nous avons créé un étang où l’on accumule l’eau de pluie. Nous avons récemment initié notre processus de transition à l’agriculture 100% biologique. Notre modèle de production intègre les animaux dans le processus agricole. Durant l’automne et l’hiver, jusqu’au moment où les amandiers récupèrent leurs feuilles, on laisse les moutons brouter parmi les arbres et profiter de l’herbe qui couvre la terre. L’engrais des animaux enrichit le sol, ce qui favorise la croissance des arbres, et par conséquent la surface d’ombre qu’ils fournissent au bétail. Les restes des arbres et de la récolte vont aider d’une part à augmenter la masse organique du sol, et d’autre part, à chauffer la maison. Aussi, les restes d’engrais et de fumier déposés dans les étables sont-ils soumis à un procédé de compostage afin de les distribuer là où un supplément s’avère nécessaire pour régénérer le sol. Comme vous voyez, ici on utilise, on réutilise et on profite au maximum de tout ce que nous fournit la nature. Sur les lignes entre les arbres on laisse pousser des plantes aromatiques autochtones telles que le romarin, le thym et la santoline entre autres, qui servent d’abri et d’aliment à de nombreux insectes. Tous les ans, un apiculteur apporte ses ruches afin que ses abeilles profitent des fleurs de nos amandiers et de nos plantes aromatiques, tout en favorisant leur pollinisation. Il s’agit d’un projet familial, mené par mon oncle Agustín et par moi-même, auquel participent, non seulement d’autres membres de ma famille, mais aussi les bergers et les travailleurs agricoles qui ont permis de le mener à bout. Nous sommes tous étroitement liés à la ferme, et chacun d’entre nous s’occupe de la tâche spécifique qu’il connaît le mieux. Notre région dépend à 100% de l’agriculture ; c’est la raison pour laquelle, en plus de notre fort attachement à la terre, nous tenons à ce que nos projets se développent et puissent générer de la richesse à travers des modèles agricoles durables capables d’aider au développement d’une grande partie de la région.
Information technique
Adresse
Doña Marina, Guadahortuna, ES
Altitude
1.125m
Équipe
1 femme et 3 hommes
Superficie
150 ha
Techniques de culture
L'agriculture en conversion BIO
Irrigation
Culture sèche
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
vs: 0.54.1_20220930_102550