vin Château Bellevue de Tayac AOC Margaux
Château Bellevue de Tayac
Voir les pays destinataires

Le projet

Adoptez des pieds de vigne de la plantation "Château Bellevue de Tayac" à Soussans (France) et recevez votre récolte sous forme de vin Château Bellevue de Tayac AOC Margaux à domicile. Le Farmer Jean-Hubert s'occupera de votre adoption et la prendra en photo. Vous pourrez aussi télécharger un certificat d'adoption et si vous le souhaitez, planifier une visite dans la propriété. Il n'y a aucune obligation d'engagement: une fois que vous aurez reçu le produit et si l'expérience vous plaît, vous pourrez décider de renouveler ou non l'adoption.

Le projet

Adoptez des pieds de vigne de la plantation "Château Bellevue de Tayac" à Soussans (France) et recevez votre récolte sous forme de vin Château Bellevue de Tayac AOC Margaux à domicile. Le Farmer Jean-Hubert s'occupera de votre adoption et la prendra en photo. Vous pourrez aussi télécharger un certificat d'adoption et si vous le souhaitez, planifier une visite dans la propriété. Il n'y a aucune obligation d'engagement: une fois que vous aurez reçu le produit et si l'expérience vous plaît, vous pourrez décider de renouveler ou non l'adoption.

Qu'adoptez-vous?
Adoptez des pieds de vigne de notre exploitation "Château Bellevue de Tayac" à Soussans (France). Pendant le processus d'achat, vous pourrez choisir le nom avec lequel nous identifierons vos pieds de vigne. Vous adoptez 3 pieds de vigne de notre petit vignoble en appellation Margaux, dans la région de Bordeaux. Le vignoble s’étend sur 4,5 ha au Nord de l’appellation. La propriété se situe à moins de 3,5 km de l’estuaire de la Gironde, ce qui permet de bénéficier d’un micro climat bien particulier, bénéfique à la culture de la vigne. Les cépages plantés correspondent aux cépages historiques du Bordelais : Cabernet Sauvignon, de Merlot et Petit Verdot. Dans la région de Bordeaux, la tradition est d’assembler les différents cépages cultivés pour obtenir un vin plus complexe qu’un vin « mono-cépage ». A Bellevue de Tayac, le cépage dominant est le Merlot, ce qui est plutôt inhabituel dans notre appellation (d’ordinaire, le Cabernet Sauvignon est majoritaire). Mais, en viticulture, le sous-sol et le sol sont les deux facteurs principaux qui déterminent le choix des cépages. Sur notre propriété, le sol est constitué de graves avec du sable. Le sous-sol est argileux, ce qui est idéal pour le Merlot. D’où sa proportion importante (70%). Le vignoble a été restructuré de manière conséquente il y a 10 ans. Aujourd’hui, l’âge moyen des vignes est de 25 ans, ce qui est relativement jeune pour un vignoble. En moyenne, une grappe de Merlot pèse 170 grammes (contre 150 grammes pour le Cabernet Sauvignon et 115 grammes pour le Petit Verdot). En pratiquant une taille modérée, la production d’un pied de vigne équivaut à une bouteille de vin. A partir du millésime 2018, la propriété est certifiée Haute Valeur Environnementale de niveau 3. Dans la pratique, cela signifie que nous veillons au respect de la biodiversité, à la protection des espèces locales, à la réduction de la consommation énergétique sur l’ensemble de la propriété, … Nous n’utilisons plus de désherbants sur le vignoble, la totalité des sols est travaillé avec des outils mécaniques. Cette certification est l’aboutissement de plusieurs années de travail sur ces différents points. Le Château Bellevue de Tayac 2017 (le vin proposé à l’adoption) a reçu 90 points sur 100 par le critique anglophone James Suckling. Il fait parti des top critiques dans le monde du vin. Cette note est la récompense d’un travail de plus de 18 mois. La durée de vie de production des pieds de vigne est d'environ 75 ans. Tant que vous le souhaitez et que nous pouvons nous en occuper, vous pourrez prolonger votre adoption d'année en année. Si vos pieds de vigne meurent, nous veillerons à ce que vous obteniez la récolte d'autres sans frais supplémentaires.
Que recevez-vous?
Chaque saison nous vous enverrons une caisse avec : 3 x __vin Château Bellevue de Tayac 2017__ AOC Margaux (75cl/bouteille) La robe du vin est couleur rubis. Le nez est assez intense et des notes de pain grillé et de cassis très mûrs ressortent. En bouche, le vin est très crémeux. De manière globale, le vin présente à la fois de la densité et une dimension fraîche très plaisante. Il est dense mais sans lourdeur. Belle longueur avec des tanins charnus et mûrs. Il se marie très bien avec un magret de canard, une entrecôte ou des fromages. Il peut être dégusté dès maintenant. Dans ce cas, nous recommandons une décantation de 1H minimum. Ou alors, il peut être conservé pendant 15 ans. A ce moment là, le vin va évoluer et de nouveaux arômes vont apparaître tels que des notes de tabac, de cuir et de fruits confits.
Quand le recevez-vous?
Vous pouvez consulter ci-dessous la date limite pour pouvoir participer à ce projet (date limite d'adoption). Passée cette date, le Farmer commencera à préparer les commandes des caisses qu'il doit expédier. Vous pourrez sélectionner une des dates proposées par le Farmer lors du processus d'achat pour recevoir votre caisse. Les vendanges ont lieu entre mi-Septembre et mi-Octobre. Nous débutons par les Merlots qui sont les plus précoces, et ensuite les Cabernets Sauvignon puis les Petits Verdot pour finir. La vinification dure jusqu’en Novembre. Les assemblages (mélange des différents cépages) ont lieu en fin d’année. Et arrive ensuite la période d’élevage en barriques qui dure en moyenne un an. Après cela, la mise en bouteilles intervient (ce qui nous amène environ 18 mois après les vendanges).
Pourquoi adopter?
* Découvrez par qui, comment et où sont produits vos aliments. Procurez-vous vos aliments de manière responsable * Achetez directement au producteur. Contribuez à générer plus de revenus et de meilleurs emplois en milieu rural * Organisez-vous et aidez le Farmer à cultiver à la demande. Nous parviendrons ainsi à mettre fin au gaspillage des aliments cultivés sans être vendus * Valorisez les Farmers qui s'efforcent d'utiliser du matériel d'emballage et des pratiques agricoles respectant l'environnement
Petit Farmer
Family Farm

Comment ça marche ?

Découvrez les Farmers

Découvrez les Farmers

Adoptez et planifiez votre récolte

Adoptez et planifiez votre récolte

Laissez l'agriculteur et la nature travailler

Laissez l'agriculteur et la nature travailler

Recevez la récolte à domicile

Recevez la récolte à domicile

seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Zone dépeuplée
seal icon
Farmer 360°
seal icon
Petit Farmer
seal icon
Family Farm
seal icon
Accepte les visites
Jean-Hubert Fabre
Je suis Jean-Hubert Fabre, jeune viticulteur ayant rejoint la propriété familiale depuis les vendanges 2017. La vigne fait partie de l’ADN de notre famille depuis longtemps. Petit, j’étais passionné par les vendanges : l’effervescence de ce moment, le sourire qu’affichait notre équipe après une longue journée de travail, … Tout cela me donnait envie d’intégrer ce monde ! J’ai donc étudié dans une école d’ingénieurs agricoles à Toulouse. Pendant mes études, j’ai pu voyager aux Etats Unis, au Canada et à la fin de mes études, je suis parti vinifier en Australie. Lorsque je suis rentré en France, j’ai travaillé dans une société de consulting dans le monde du vin mais le terrain me manquait. J’ai donc décidé fin 2017 de rentrer travailler sur la propriété familiale. Une approche de la viticulture respectueuse de l’environnement me tient à coeur parce que lorsque nous plantons une parcelle de vignes, c’est essentiellement la prochaine génération qui va en bénéficier. Nous sommes donc tous dépendants et inter-connectés d’une génération à l’autre. La Nature est notre lieu de travail, la respecter et prendre soin d’elle est donc essentiel pour moi. Mes semaines (et week-ends) sont variés ! J’alterne entre les vignes, nos bureaux et les déplacements pour rencontrer nos clients et organiser des dégustations avec leurs clients. Mes journées varient en fonction des saisons aussi : certaines périodes, comme l’été, sont plus propices aux travaux dans les vignes alors que la fin de l’année, je voyage plus afin de faire la promotion de nos vins ! Ma sœur, Mélanie, s’occupe des questions environnementales, d’hygiène et sécurité sur nos propriétés. Elle est à l’initiative de notre cuvée sans sulfites ajoutés et de notre certification environnementale. Ses journées sont ponctuées entre terrain et bureau pour formaliser les idées remontées du vignoble et du cuvier. Mon père, Vincent, dirige la propriété. Il jongle entre vignoble, cuvier et déplacements pour aller à la rencontre de nos clients français ou étrangers. Depuis son arrivée sur la propriété au début des années 1980, il se remet sans cesse en question pour améliorer la qualité des vins millésime après millésime. Enfin, Florence, ma mère, s’occupe de toute la partie administrative. Véritable pilier de l’entreprise, elle veille au bon fonctionnement quotidien de celle-ci et s’assure que toute notre équipe s’épanouisse dans son travail. Ma motivation à faire partie de CrowdFarming, c’est de proposer directement nos produits à la personne qui va réellement le déguster. Avec CrowdFarming, nous pouvons avoir un lien direct avec elle. Je trouve l’idée d’adopter des pieds de vignes novatrice et très impliquante pour les deux parties.
Jean-Hubert Fabre

"L’avenir de la profession, c’est de proposer des vins de plus en plus respectueux de l’environnement avec le moins d’interventions possibles au vignoble et au cuvier pour respecter aux maximum l’expression même du terroir."

Château Bellevue de Tayac
Château Bellevue de Tayac
Le Château Bellevue de Tayac tire son nom du lieu-dit où il est situé, Tayac. Ce lieu-dit est situé sur la commune de Soussans, une des cinq communes qui composent l’appellation de Margaux. Ce petit lieu-dit, situé au Nord de l’appellation, regroupe pas moins de 7 propriétés viticoles portant le nom de Tayac, preuve que ce terroir est propice à l’élaboration de grands vins. La propriété du Château Bellevue de Tayac appartient à notre famille depuis 2013, ce qui est très récent. Mais nous sommes viticulteurs depuis 1964 avec nos domaines en appellations Haut Médoc. Produire des vins en AOC Margaux est encadré par un cahier des charges strict. Bien sûr, la première règle est de se situer dans la zone géographique autorisée (l’appellation compte 1600 ha de vignes). Ensuite, des règles sont à respecter dans le vignoble et le cuvier. Dans les vignes, un nombre de pieds minimum par hectare est à respecter (7000 pieds/ha) pour favoriser la qualité. Au cuvier, l’ajout de certains produits est interdit, une durée minimum d’élevage des vins est à respecter, ... La propriété est située en bordure d’une zone Natura 2000, espace protégé dont l’objectif est la préservation de la faune et de la flore. Par ailleurs, nous avons intégré un projet collectif, piloté par l’appellation Margaux et soutenu par des fonds européens pour définir de nouveaux modes de cultures favorables à l’environnement. A proximité de notre vignoble, se situe l’Estuaire de la Gironde, le plus grand estuaire de France, qui est un grand vivier pour des espèces locales. La viticulture est le premier secteur d’activité du département de la Gironde en terme d’emplois directs. Elle est également vectrice d’un tourisme de qualité (qui va à l’opposé du tourisme de masse que nous pouvons rencontrer dans d’autres régions françaises). L’irrigation est interdite pour la production de vins en AOC Margaux. C’est une mesure inscrite dans le cahier des charges. En effet, afin de garantir un vin de qualité, la vigne a besoin de se trouver en léger stress hydrique. L’irrigation va ainsi contre ce principe, d’où son interdiction. Au chai pour réguler la consommation d’eau, nous avons fixé un pistolet d’eau à l’extrémité de chaque tuyau d’eau. La propriété est certifiée Haute Valeur Environnementale – Niveau 3 depuis le millésime 2018. C’est une certification qui vise à protéger l’environnement, maintenir la biodiversité et favoriser les partenariats avec les entreprises locales. Au niveau de l’enherbement, nous maintenons de l’herbe entre les rangs de vignes pour apporter une compétition hydrique à la plante et sauvegarder la biodiversité. L’herbe est arrachée sous les pieds avec des outils mécaniques pour faciliter la récolte et éviter l’ascension des bactéries du sol vers les baies de raisin. Afin de développer le nombre d’insectes (qui peuvent être des prédateurs pour des ennemis naturels de la vigne), nous avons planté des haies dans le vignoble qui leur sert de lieu de reproduction. Aussi afin de ne pas utiliser d’engrais minéraux, nous broyons les sarments de vignes que nous taillons l’hiver afin de restituer au sol de la matière organique. Sur l’ensemble du Domaine (Château Bellevue de Tayac, et d’autres propriétés en appellation Haut-Médoc), l’équipe est composée de 27 membres, réparties entre le vignoble, le chai et les bureaux. La plupart d’entre eux travaillent avec nous depuis plus de 7 ans. Certains d’entre eux font partis de l’équipe depuis 30 ans ! A la fin de chaque grande période de travaux, nous organisons un repas (fin des vendanges, fin d’année, fin des travaux d’été). Après les vinifications, le marc de raisin (mélange de peau et pépins) est expédié gratuitement dans une distillerie. L’alcool extrait de ce marc est destiné à l’industrie pharmaceutique, qui va l’utiliser pour produire notamment des gels hydro-alcooliques.
Information technique
Adresse
Château Bellevue de Tayac, Soussans, FR
Altitude
20 m
Superficie
90ha
Équipe
12 Femmes et 14 Hommes à l’année
Techniques de culture
Haute Valeur Environnementale Niveau 3
Irrigation
Pluie
Localisation