Vin blanc et rosé de Château de la grave

4,50 l/caisse

Vin blanc et rosé de Château de la grave

4,50 l/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 4.5l de vins blanc & rosé, Château de la Grave, Colombard/Cabernet, AOP Côtes-de-Bourg
Variété: Colombard ou Cabernet Sauvignon
3 x blanc Château de la Grave Grains Fins (0,75l bouteille): très parfumé mêlant des notes d’agrumes, de pêche et de nectarine et de fruits exotiques et parfois une touche de pamplemousse vient compléter cet accord fruité très gourmand
3 x rosé Hommage de la Grave (0,75l bouteille): allie la complexité aromatique d’un grand vin blanc, la longueur en bouche d’un vin rouge et la finesse d’un rosé; au nez, on sent les fruits des bois subtils et intenses relevés d’épices et en bouche, le vin est à la fois charnu et aérien pour accompagner sans lourdeur ni amertume
Culture en conversion Bio depuis 2020 et certifiée Haute Valeur Environnementale de niveau 3 depuis 2017
A consommer de préférence entre 8 et 10°C pour profiter de tous les arômes et saveurs du vin
Fermentation et élevage en barriques de chêne français et américain pendant 7 mois. Mise en bouteille dès le mois de Mars
Ces vins se consomment dès le printemps ou bien se conservent aussi très bien plusieurs années, vous en serez étonnés!
Avertissement concernant les boissons alcoolisées
seal icon
En conversion BIO
seal icon
Accepte les visites
seal icon
Analyses supplémentaires
Lou Bassereau
Je m’appelle Lou Bassereau. Je suis jeune vigneron. J’ai grandi au milieu des vignes, au cœur du travail quotidien de l'exploitation. Chez nous, la vie familiale et la vie agricole ne font qu’un! Un de mes meilleurs souvenirs d’enfant est d’être autorisé à participer avec les adultes à la dégustation des jus de raisin en tout début de fermentation quand ils commencent à pétiller et qu’il n’y pas encore d’alcool. Il y a un attachement, un ancrage qui fait qu’on ne se pose même pas la question de savoir ce que l’on fera quand on sera grand. J’ai donc fait des études de viticulture et d'œnologie à Bordeaux. J’avais aussi développé une autre passion pour la musique à travers la guitare basse. J'ai eu la chance de suivre pendant 2 ans une formation de bassiste professionnel mais le contact avec la Nature me manquait. Alors, j’ai rejoint la propriété familiale en 2018 et je continue à jouer de la musique pour mon plaisir. Chaque génération de la famille a travaillé dur pour améliorer la qualité de ses vins et en faire aujourd’hui une valeur sûre et reconnue. C’est un bel héritage familial pas toujours facile à assumer mais je sais que je peux compter sur mes parents et sur notre équipe fidèle et dévouée qui nous soutient en toutes circonstances, soit 10 personnes au total. Dans une propriété comme la nôtre, il faut savoir tout faire, être partout à la fois: A la vigne, à la cave, au bureau, auprès de nos clients français ou étrangers. Moi, j’aime travailler dans le vignoble, m'occuper des animaux, suivre les saisons, prendre soin de chaque pied de vigne et suivre la maturation des raisins jusqu'aux vendanges. Pour faire un bon vin, il faut d’abord un bon raisin! Mon père, Philippe, dirige encore le domaine. Il est toujours passionné, plein d’idées et fier de me transmettre son savoir-faire. Ma mère, Valérie, le seconde; elle est toujours optimiste et positive. Elle s’occupe également de nos chambres d’hôtes au château, ouvertes de Mai à Octobre. C’est un lieu privilégié pour découvrir et partager avec nous le métier de vigneron et la passion du vin dans un univers de calme et de dépaysement. Ma motivation à faire partie de CrowdFarming, c’est de proposer nos vins à la personne qui va réellement les déguster. C’est la garantie d’acheter un produit directement issu de la ferme, sans intermédiaire et d’ avoir un lien direct avec le producteur. Je trouve l’idée d’adopter des pieds de vignes novatrice et très impliquante pour les deux parties.
Château de la Grave
L’histoire du domaine de La Grave remonte au XVe siècle. C’était un petit hameau viticole composé à l’origine d’une maison de maître et de divers bâtiments d’exploitation, de terre, vignes, prairies et bois jusqu’au XIXe siècle. En 1868, Il est rebaptisé CHÂTEAU DE LA GRAVE quand la demeure principale fut transformée en un charmant château avec tour, tourelles et toit aux formes élancées et mouvementées lui conférant un aspect néogothique et néo-renaissance unique. Mon arrière arrière grand-père Constant Bassereau acquit la propriété en 1910. A cette époque, le domaine comptait déjà dix hectares de vignes et produisait 120 tonneaux. Le tonneau correspond dans le Bordelais à quatre barriques de 225 litres chacune, soit 900 litres. Il est toujours aujourd’hui l’unité de référence pour la cotation officielle des vins entre producteurs et négociants. En 1912, Constant est appelé comme soldat; son épouse avec l’aide de femmes de vignerons très courageuses a pris soin du domaine jusqu’à la fin de la première guerre mondiale. Leur fils, Robert, a connu l’arrivée des premiers tracteurs qui ont remplacé le travail des bœufs dans les années 50. La mécanisation… C’était une révolution! Cela a permis d’agrandir le vignoble et de produire plus de vin. Le domaine compte aujourd’hui 45 ha de vigne et produit l’équivalent de 220 tonneaux. Mon grand-père, Pierre-Yves, a fait connaître notre vin non seulement en France mais aussi à l’étranger, principalement en Angleterre et en Belgique. En 1990, mon père a repris la propriété. N'ayant pas peur de bousculer l'ordre établi, il a créé de nouvelles cuvées originales et atypiques et imaginé des assemblages inédits que l’on perpétue aujourd’hui ensemble. Nous sommes situés sur la rive droite de l’Estuaire de la Gironde à 35 km au nord de Bordeaux, au cœur du vignoble des Côtes de Bourg. Les historiens situent la vocation viticole de notre région autour du IIème siècle, période où les Romains plantèrent le premier plan de « Vitis Biturica » désigné comme l’ancêtre du Cabernet. Dès le moyen âge, le village de Bourg sur Gironde était un port viticole important et son vignoble d’estuaire s’est étendu au rythme de la vie et du commerce fluvial. Notre vignoble de 45 ha s’est agrandi au cours des générations précédentes mais nous avons toujours conservé des bois et prairies. Aujourd’hui, on accueille à nouveau des animaux sur nos terres comme autrefois. Je souhaite bâtir ainsi un nouvel équilibre agricole basé sur le bon sens en renouant avec les bienfaits écologiques et humains de l'éco-pâturage grâce à nos chevaux et à nos moutons qui nous aident désormais à maîtriser l'enherbement dans les vignes d'Octobre à Avril et en recréant des prés - vergers dans le vignoble. Produire du vin ne se résume pas à la période des vendanges. C’est un travail de longue haleine qui débute dès la tombée des feuilles au mois de Novembre par la taille de la vigne, la tombée des bois au sol où ils seront broyés et incorporés à la terre, puis le liage. Après la taille, les rameaux encore souples sont attachés au fil de palissage afin de canaliser la croissance de la plante et favoriser un bon développement des grappes. En Avril, les bourgeons éclosent et les premières feuilles se forment et se développent. C'est également le début de croissance des rameaux. Commencent alors les travaux de printemps, l'épamprage et le levage, qui se termineront début Août lorsque les rameaux cessent de pousser et se lignifient pour former l’écorce et les réserves pour le prochain hiver. Au même moment, les grappes de raisin changent de couleur; c’est la véraison et le début du murissement des fruits. Il faut compter environ 45 jours pour atteindre une bonne maturité, soit vers la mi-septembre. La date des vendanges sera décidée en fonction de l’état sanitaire et de la maturité des raisins. Elle peut varier de quelques jours d’une année à l’autre. Les vendanges s’étalent sur 3 semaines. La récolte est faite à la machine depuis 2005. Toute notre équipe (8 personnes en tout) est à la cave, à la réception et au tri des raisins, au remplissage des cuves et des barriques et au nettoyage quotidien de la cave et du matériel en fin de journée. Après les vendanges, le rythme est moins intense et la pression de rentrer la récolte s’estompe. On n’est plus que 3 personnes pour suivre les fermentations et réaliser tous les travaux de soutirages et d’assemblages. Pour les vins blancs et rosés, les raisins sont pressés dès l’arrivée à la cave et les jus, après débourbage, sont aussitôt mis en barriques pour la fermentation. Ils vont y rester pendant 6 à 7 mois jusqu’à la mise en bouteille. Depuis toujours, nous avons choisi de suivre les pratiques agricoles respectueuses de la Nature. Nous n’utilisons aucun produits chimiques, ni engrais chimiques, ni herbicides. Notre travail est fondé sur la préservation de la biodiversité végétale et animale à la fois si fragile et si utile et d’une extraordinaire richesse. Pour cela, on entretient des forêts, des taillis, des haies, des arbres fruitiers sur le domaine. Nous nous sommes engagés en 2020 dans la conversion de notre vignoble en agriculture biologique. C'est une démarche mûrement réfléchie qui ne fait que prolonger notre certification HVE3 et qui est aujourd'hui incontestablement une voie d'avenir pour nos terroirs. Produire mieux et dans le respect des équilibres naturels, c’est notre fierté.
Information technique
Adresse
Château de la Grave, Bourg, FR
Altitude
80m
Équipe
5 hommes et 3 femmes
Superficie
45ha
Techniques de culture
L'agriculture en conversion BIO
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.73.0_20221201_170906