Bière BIO de Brasserie des Trois Becs caisse de Noël

3,96 l/caisse

Bière BIO de Brasserie des Trois Becs caisse de Noël

3,96 l/caisse

Achetez directement au producteur. Sans intermédiaires.
Récolte limitée et saisonnière.
Ce Farmer ne réalise pas d'envoi (pour le moment) vers le pays :  Etats Unis
Caractéristiques
Contenu de la caisse: 1 caisse contient 3.96l de bière BIO
Variété: Cascade
Régalez-vous avec cette caisse de bières fermières B3B de Noël
3 x Ambrées (Vol Alc 6,5 %) (33 cl, bouteille) : Une robe or ambrée légèrement cuivrée, douce et courte en bouche ; laissez-vous emporter par une note fruitée
3 x Rousses (Vol Alc 9 %) (33 cl, bouteille) : Une robe plus épaisse, rougeoyante avec des nuances orangées, fines bulles, une texture plus généreuse, une première bouche douce, caramélisée, les arômes durent dans le fond du palais
3 x Orties (Vol Alc 6,5 %) (33 cl, bouteille) : Une robe similaire à celle de l’Ambrée, légèrement plus nette, une première bouche herbacée et végétale qui se termine par une texture sèche, minérale aux effets désaltérants
3 x Triples (Vol Alc 9 %) (33 cl, bouteille) : Une robe ocre / dorée, puissante, sucrée et ronde en bouche
Agriculture Biologique certifiée par le label européen de l'Agriculture Biologique depuis 2015
Chaque bouteille a une DLC de 1 an ; nous vous suggérons de les conserver debout, à l'abri de la lumière
Avertissement concernant les boissons alcoolisées
seal icon
Défenseur de l'environnement
seal icon
Zone dépeuplée
seal icon
Agriculteur 360°
seal icon
Sans plastique
seal icon
BIO
seal icon
Jeune agriculteur
seal icon
Petite exploitation
seal icon
Accepte les visites
Emmanuel Feraa
Je suis né en 1988. J’ai grandi à Marseille, mais depuis toujours, je passe mes vacances dans la vieille maison familiale de Vachères en Quint, tout petit village d’une belle vallée du diois, dans la Drôme. Là-bas, entre deux constructions de cabanes dans les bois, j’y ai travaillé les étés de mon adolescence dans les deux petits élevages de chèvres et de brebis laitières du village, avec mon ami Florian, qui m’a très vite rejoint à la brasserie. J’ai toujours été très attaché à ces racines familiales. Après avoir fini mes études d’ingénieur agronome à l’ISARA Lyon, il était évident pour moi d’enfin aménager dans la Drôme. J’ai commencé par être commercial pour un engrais biologique, mais très vite, j’ai eu l’envie et l’énergie de lier ma vie professionnelle à ma passion pour la terre drômoise, l’agriculture biologique, la cuisine de terroir, et la dégustation entre amis de bonnes bières belges d’exception. J’ai donc investi dans de toutes petites cuves que j’ai installées dans mon salon, où j’ai commencé à élaborer mes recettes. Après deux trois ajustements et un succès immédiat auprès de mes amis, j’ai investi en 2015 dans un matériel brassicole de fabrication française et j’ai installé ma brasserie dans un ancien poulailler de la vallée, d’où j’ai pu commencer la production de ma bière locale. Dans l’univers de la bière française, les matières premières (houblon comme malt) sont très souvent issues de l’importation (Allemagne, Etats-Unis …). Comme le vin est le reflet d’une terre, d’un climat, d’un terroir, je voulais que ma bière soit locale, française et enracinée dans la Drôme. J’ai donc tout de suite pensé ce projet en liant agriculture biologique, pour le respect des sols, et transformation locale de ces matières premières biologiques en bière de qualité. En cultivant l’orge, en "implantant" le houblon dans la Drôme, et en m’installant au pied du Vercors pour pouvoir utiliser une eau de source de qualité, j’ai pu faire de la bière des Trois Becs cette bière de terroir qui m’est si cher. Pour pouvoir développer le produit, s’agrandir, et travailler dans les meilleures conditions possibles, Florian et moi avons quitté en 2019 la « brasserie-poulailler », pour s’installer dans le bâtiment en bois, éco-construit, que j’avais imaginé : au pied du même village drômois, sur un plateau calcaire préservé, les grandes montagnes du Vercors dans notre dos et les emblématiques Trois Becs en face. Nous y avons aussi ouvert un Pub pour accueillir le public, ouvert à la fois sur la nature et sur l’usine de fabrication : de la terre à la bière. Nous sommes ravis du développement de cet espace, devenu un lieu familial, à vocation culturelle, où la musique a toute sa place, car il est le vrai reflet de cette bière de terroir. Bien installés, nous avons progressivement agrandi l’équipe et nous travaillons à diffuser de manière plus large notre vision et nos produits. C’est pour cette raison que nous souhaitons faire parrainer notre houblonnière chez CrowdFarming, pour que vous soyez les acteurs du changement !
Brasserie des Trois Becs
La Brasserie des Trois Becs tire son nom de la montagne la plus connue de Drôme et qui surplombe la vallée où se trouve notre exploitation. Elle est située à l’entrée sud du Parc du Vercors, au sein de la BioVallée. Les champs d’orge sont dispersés dans les alentours et le champ de houblon se trouve à proximité de la brasserie. La culture du Houblon : Il s’agit d’une culture réalisée à la main. Nous utilisons du cuivre pour éviter les infections fongiques (champignons) et déposons du purin d’ortie et de prêle pour renforcer ses défenses naturelles. Par ailleurs, nous tentons d’utiliser des plantes compagnes à proximité ou au sein du champ. Le peuplier noir, le sureau noir, l’ortie et bien d’autres seraient des aides précieuses qui dynamise le système racinaire du Houblon. D’ailleurs pour laisser au maximum la nature faire son travail, nous ne labourons pas afin de ne pas déstructurer le sol. Le Houblon est par ailleurs une plante très gourmande en eau, c’est pour cela que nous avons installé notre champ à proximité d’une source afin d’y puiser les 7L d’eau quotidienne dont a besoin un pied en pleine croissance ! Afin d'être économe, nous avons installé une irrigation au goutte à goutte et utilisons le système de paillage afin de garder au maximum l’humidité du sol. Une fois la récolte effectuée en Septembre, des moutons viennent désherber et se nourrir des déchets afin de laisser la parcelle seine pour la culture suivante. Je connais la région depuis l’enfance, ma famille maternelle vient d’une vallée à proximité, ils possédaient plusieurs terres agricoles … Pourtant j’ai grandi à Marseille et après une école d’ingénieur agronome ou je brasse en amateur dans ma cuisine, l’envie me prend de rejoindre la terre et de devenir paysan brasseur. Je m’installe seul dans un petit local sur la commune de Gigors et Lozeron ou se trouve l’essence de ma recette de bière : l’eau de source. Depuis un peu plus d’un an, la brasserie a déménagé dans un tout nouveau bâtiment éco-construit au sein de la même commune, au pied du village de Lozeron. Nous avons pu développer l’activité et développer un véritable lieu de dégustation de nos produits à vocation de tiers lieu culturel. Parmi nos voisins, nous avons une usine de produits cosmétiques biologiques qui possède quelques champs de fleurs et plantes aromatiques à proximité, puis plusieurs fermes d’élevage à qui nous redistribuons nos drèches (nos résidus du brassage). Nous sommes donc au cœur d’exploitations agricoles au milieu des montagnes, à déjà plus de 400 mètres d’altitude. Soutenir les projets locaux est une évidence : La Brasserie possède un Pub dans lequel nous préparons de quoi accompagner une bière en terrasse, avec des produits locaux et de préférence bio. Plusieurs artistes de la région ont aussi déjà pu montrer leur talent sur la scène de la B3B, nous avons vocation à proposer un véritable tiers lieux. Toute la matière première que nous produisons autour de la brasserie (orge et houblon) est utilisée. Même nos « déchets » de brassin : les drêches, résidus de malt après brassage, sont redistribuées aux agriculteurs des alentours. Il sert à l’alimentation animale. Pour la petite cuisine du Pub de la Brasserie, nous faisons très attention à nos stocks pour éviter les pertes en travaillant toujours avec des produits frais de proximité et nous avons un compost pour les restes. Nous sommes six à travailler à l’année mais parfois des saisonniers viennent renforcer l’équipe ! Florian travaille avec moi depuis déjà plus de trois ans, nous sommes amis d’enfance, je le voyais lorsque je venais passer des vacances dans la Drôme … il a appris à brasser avec moi. C’est la force tranquille de l’équipe. Adrien, rencontré dans une partie de football il y a deux ans, était pépiniériste lorsqu’il a été embauché. Il a appris sur le tas, maintenant il s’occupe de la production agricole et brassicole ! Guilhem, qui depuis un an était en apprentissage dans le domaine agricole, a décidé de rester chez nous pour continuer l’aventure. Véritable couteau suisse de l'équipe, il a désormais lui aussi appris à brasser et prend grand soin de la houblonnière. Emma, qui vient d’arriver à la brasserie est le nouveau pilier de l’équipe en tant qu’assistante de direction et nous a permis de trouver un meilleur équilibre dans l’entreprise en faisant le lien entre les différents domaines. Julie, qui gère le Pub de la brasserie, organise des évènements culturels et prête main-forte aux actions de communication et commerciale. La majorité des employés qui travaillent ici ont eu la chance de débuter et de se former en continu, c’est plus qu’une expérience professionnelle, c’est une offre d’apprentissage et de confiance en l’humain ! L’entreprise est jeune, elle doit relever beaucoup de défis, nous apprenons à faire bloc, à nous dépasser car le projet fait sens pour tout le monde et nous sommes fiers d’en faire partie.
Information technique
Adresse
Brasserie des Trois Becs, Gigors et Lozeron, FR
Altitude
400m
Équipe
2 femmes et 4 hommes
Superficie
12 ha
Techniques de culture
Agriculture écologique
Irrigation
Irrigation au goutte à goutte
Foire aux questions (FAQ)
Quel est l'impact de mon achat ?
Comment ma commande voyage-t-elle ?
Quelle garantie d'achat ai-je ?
Quels sont les avantages d’acheter directement à l’agriculteur ?
version: 0.73.0_20221201_170906