Top

Qu’est-ce que la viticulture héroïque ?

La viticulture héroïque désigne la culture de vignobles dans des conditions extrêmement difficiles. Les vignes sont disposées en terrasses étroites ou en gradins, construites avec des murs de pierre, créant un paysage unique d’une grande beauté. Les vignerons, grâce à leurs efforts et leur passion pour la terre, défient les pentes vertigineuses du terrain au cours d’une récolte manuelle. 

Les conditions que doivent remplir les vignobles pour être considérés comme un exemple de viticulture héroïque sont les suivantes : altitude des vignobles supérieure à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, pente de plus de 30 % et emplacement des vignobles sur des terrasses. En Europe, seuls 5% des vignobles correspondent à ces particularités. 

La Ribeira Sacra, une appellation d’origine située en Galice, en Espagne, est l’une des zones où ce type de viticulture est pratiqué. L’origine remonte au Xe siècle, lorsque des moines du Moyen âge ont rapporté différents cépages le long du Chemin de Compostelle et ont commencé à les cultiver à proximité de leurs monastères, en suivant le cours de la rivière Sil. 

L’orographie, les différents types de sols, l’orientation des vignobles et le climat influencent l’arôme et le goût de ces vins. Ceux-ci sont produits à partir de vignes indigènes qui se sont adaptées à la terre et au climat au fil des siècles et sont donc une pure expression du paysage.


Le travail artisanal s’applique à toutes les étapes du cycle évolutif de la vigne, de la taille aux vendanges, moment de l’année où les grappes de raisin sont cueillies. À ce moment-là, les travailleurs forment des équipes, généralement de quatre personnes : deux personnes récoltent à la main, en coupant les grappes de raisin, et les deux autres, appelées « carretadores », les portent sur leurs épaules. Ce travail consiste à porter des caisses pesant environ 20 kg sur les pentes abruptes des terrasses.

Une femme héroïque

Ronsel do Sil est un petit domaine viticole situé au cœur de la Ribeira Sacra, sur les rives de la rivière Sil. María José Yravedra est une viticultrice, fondatrice et dirigeante de ce projet viticole. Après avoir travaillé comme architecte et élevé ses quatre filles, elle a décidé de se lancer dans le monde du vin. 

Maria José pratique une viticulture héroïque avec la philosophie de produire des vins naturels et sincères qui transmettent l’authenticité et les valeurs de ce paysage. Dans l’une des zones les plus dépeuplées de Galice, les opérations du domaine sont gérées par Maria José et ses quatre filles, qui avec enthousiasme et efforts cherchent à faire connaître les cépages autochtones galiciens, principalement le Mencía. 

Dieses Bild hat ein leeres Alt-Attribut. Der Dateiname ist Mujer_Viticultura-1024x536.jpg


La mission de notre exploitation est de récupérer et de préserver un paysage qui témoigne d’un mode de vie depuis des générations. Le résultat est un vin en symbiose absolue avec la nature et les traditions ancestrales.

Le Vel’uveyra Mencía est le vin le plus représentatif de la cave car c’est le cépage autochtone prédominant dans la Ribeira Sacra.