Top
Des brebris dans un champs avec des montagnes en arrière plan

La parole à votre farmer : Ferme Aozteia

Egun on* cher CrowdFarmer, 

Je reviens vers vous, tout d’abord pour vous remercier de nous avoir soutenu dans cette magnifique aventure.

Dans un premier temps, je dois vous donner des nouvelles de nos brebis. Après une saison de traite et de transformation du fromage, a succédé une période de 5 mois de repos bien mérité ! À la montagne nos brebis ont brouté l’herbe fraîche tout le long de l’été très ensoleillé. Un véritable paradis pour elles, que l’on a pu partager en leur compagnie.

À l’automne, la météo change. Les nuits étant plus fraîches et l’herbe se faisant plus rare là-haut, il est temps de rejoindre les prairies enherbées et la bergerie. Cet hiver, les premiers agneaux ont pointé le bout de leur museau avec les premiers bêlements.

Heureusement, nous sommes trois à travailler sur la ferme familiale avec Christelle, ma compagne, qui m’a rejoint au départ à la retraite de mes parents et Cécile notre saisonnière depuis deux ans, renfort précieux qui nous aide tous les jours à la traite, à la transformation fromagère et à l’entretien de nos fromage durant les long mois d’affinage ! Notre soucis, au-delà du bien être de nos animaux, est de toujours proposer la meilleure qualité pour nos fromages

Sébastien Astabie, ses deux enfants et sa femme adossés à une barrière

Nos journée sont très intenses, elles démarrent à 6h00 du matin par la traite, puis nous transformons le lait chaud directement en fromage en respectant les différentes étapes de la fabrication fermière du fromage « AOP OSSAU-IRATY » au lait cru entier : emprésurage, caillage du lait, tranchage, ramassage du caillé dans les moules puis mettre en presse durant 3 heures. Le lendemain, il faut saler les fromages et enfin le surlendemain ils rejoindront la cave d’affinage pour de long mois. S’en suivra de la surveillance et du soin (retourner et frotter délicatement chaque fromage chaque semaine).

Du fromage de brebis sur une étagère

Les brebis ont de l’appétit, après la traite elles bénéficient d’un bon repas de foin en attendant que les premiers rayons de soleil viennent retirer la rosée qui c’était déposée sur l’herbe. De 11h00 à 16h00, les brebis vont brouter dans les prairies. À ce moment-là, il nous faut préparer la bergerie, étaler la belle paille sur la litière et remettre du foin dans les mangeoires. C’est prêt, les brebis peuvent rentrer à nouveau pour la traite du soir.  

Une brebis avec des cornes

Lorsque France 2 s’invite chez nous, quelle surprise et quel honneur pour nous et nos brebis de pouvoir raconter notre expérience unique qui montre à quel point la solidarité entre les CrowdFarmers et le Farmer porte ses fruits. Un véritable succès en partie grâce à vous ! C’est pourquoi, nous serions très heureux de vous compter parmi nous pour cette nouvelle saison avec des nouveaux fromages AOP Ossau-Iraty toujours aussi bons.

Mes brebis et moi-même vous espérons toujours aussi nombreux, en attendant recevez nos plus tendres salutations.

A bientôt Sébastien Astabie  Ferme Aozteia

*Egun on : « Bonjour » en basque.

Note : Vous pouvez renouveler votre adoption en accédant à votre espace privé pour recevoir le produit la saison prochaine.