Top
Des oranges gelées sur un oranger

Nuit de glace pour les agrumes

Sur le chemin du retour pour rentrer à la maison, le thermomètre de la voiture indique 0 degré. J’ai directement appelé Paco pour passer ce mauvais moment ensemble et lui apporter un soutien moral. Ils annonçaient la nuit la plus froide de l’année.

– “Paco, j’ai un mauvais pressentiment pour ce soir.”
– “Je sais, il semble que la température va être sous les -4 degrés pendant plusieurs heures et ça pourrait être fatal.”
– “Voyons ce qu’il va se passer. J’ai parlé à Sergio et Ernesto et ils ont aussi des températures basses dans leur région. Nous sommes tous stressés.”
– “Espérons que la brise se maintiendra pendant la nuit, Juan, sinon ça va être une catastrophe.”
– “Que Dieu nous écoute et soit avec nous.”

Cette nuit-là, nous avons prié, croyants et non-croyants. Les jours où l’on prévoit des gelées sont les pires pour un Farmer Hunter d’agrumes. Ce sont des nuits où nous dormons très peu. Des nuits à regarder régulièrement son téléphone portable pour vérifier les températures, en rafraîchissant la page web des prévisions météo de manière presque maladive. Si je le vis mal, vous pouvez vous imaginer comment se sentent les agriculteurs dans ces moments là.

Dans la nuit du lundi 11 janvier 2021, toutes les prévisions météorologiques indiquaient que nos agrumes valenciens allaient avoir froid. Très froid. Des températures entre 2 et 5 degrés en dessous de zéro étaient attendues. Pour la plupart des Européens, ce n’est pas des températures froides, mais pour nos agrumes bien-aimés ça l’est ! Elles ne sont pas nées pour subir ce froid, elles préfèrent plutôt le soleil et la brise marine. 

Herbe gelée par le froid

Le dommage le plus “léger” dû au gel est la congélation des fruits les plus exposés et les moins protégés de l’arbre. Le plus grave est que toutes les oranges gèlent, que les branches brûlent et que les arbres meurent. Selon le degré de maturité des oranges et la quantité de sucre qu’elles contiennent, elles peuvent mieux résister au froid. Lorsque vous coupez une orange, vous pouvez voir des points blancs qui sont le résultat de la cristallisation de l’hespéridine. L’un des effets secondaires est que les segments de jus se cassent et que le jus reste libre dans le fruit. Comme après la tempête, il y a toujours un calme, lorsque le soleil est fort et que l’arbre a besoin d’eau, il est plus facile pour lui de l’obtenir de ses propres oranges que du sol. Le jus qui restait dans l’orange lorsque le segment s’est cassé est absorbé par l’arbre et l’orange reste sèche. 

– “Paco, c’est un désastre… La température a baissé de combien ?”
– « Et bien oui Juan, je pensais qu’on s’en était débarrassé avec la brise, mais non. Elle est tombée à -3ºC pendant plusieurs heures et beaucoup d’oranges ont gelé. »
– « Quel galère, Paco. Juste au moment où on commençait à les envoyer.” 
– « Ces gelées surviennent toujours au moment où l’on a fait tout le travail de culture, au moment où l’on peut vendre la récolte. Mais Juan, mon ami, une fois de plus la nature nous montre qui est le patron. Le fait d’être dans une zone fraîche donne un meilleur goût aux oranges, mais 2 ou 3 degrés font la différence entre une orange vraiment bonne et une orange gelée. »

Il semble que la statistique soit vraie : sur 10 ans, il y a toujours une année où les oranges gèlent. Bien que cela se produise très peu, lorsque cela arrive, il est très difficile de trouver du réconfort. Avec ce post, nous voulons envoyer des encouragements à tous les agriculteurs qui, en 2021, ont souffert comme nous et qui devront maintenant réussir à surmonter économiquement cette saison.

L'agriculteur Paco Alufre et Juan Plasencia dans un champ d'orangers