Top
Un chevreau dans la paille

La parole à votre Farmer : Gabrasrosa

Bonjour,

L’année 2021 commence sur les chapeaux de roues chez Gabrasrosa. En effet, nous avons eu notre première naissance le 1er janvier, un joli petit mâle, qui est déjà réservé par un éleveur, qui l’accueillera dans son troupeau dès le sevrage. Le début de l’année est aussi le moment pour nous de faire le point sur l’année écoulée et de réfléchir à notre stratégie pour la nouvelle saison.

Un homme qui tient un chevreau dans ses bras
Un chevreau dans la paille

Tout d’abord, nous avons pris le temps de faire le bilan de notre premier envoi de caisses aux CrowdFarmers. La production de lait et de plantes n’a heureusement pas trop souffert de la sécheresse qui a frappé notre région pour la troisième année consécutive. Notre système de pâturage rotationnel nous a permis de préserver les ressources fourragères pour les animaux, et les plantes ont bénéficié du micro-climat de notre jardin, situé en bordure de rivière et ombragé par les arbres qui longent le cours d’eau. La production de savon s’est bien passée, et nous avons réussi le changement d’échelle nécessaire à la production de plusieurs centaines de savons en peu de temps.

Deux chèvres qui brouttent l'herbe dans la neige

La crise sanitaire a cependant compliqué l’approvisionnement en matériel d’emballage, et nous avons dû trouver des solutions de dernière minute pour pouvoir préparer toutes les caisses à temps pour la date prévue pour l’enlèvement. Nous avons privilégié pour l’emballage des matériaux recyclables : cartons, papiers de soie, adhésif kraft et cartes de vœux. Nous avons aussi eu confirmation de ce que nous savions déjà : nous manquons de place. Nous avons temporairement transformé notre bureau en « centre logistique », et avons réussi à gérer les différentes étapes de l’emballage, mais il est clair que nous allons devoir accélérer les différents travaux de constructions prévus pour nous doter d’un espace dédié pour la préparation et le stockage des colis.

Malheureusement, le départ des caisses a malgré tout été retardé de plusieurs jours et leur acheminement a été considérablement ralenti, parce que les transporteurs étaient débordés par une demande encore plus forte que d’habitude à l’approche des fêtes. Nous sommes désolés si certaines caisses, destinées à être offertes pour Noël, ne sont pas arrivées à temps.

Le succès de notre campagne et l’accueil que vous avez réservé à nos produits a renforcé notre motivation et nous permet de croire en l’avenir de notre ferme. En 2020, alors que nous commencions tout juste notre activité, tous les évènements commerciaux majeurs sur lesquels nous comptions pour construire notre clientèle ont été annulés suite aux restrictions sanitaires liées à la pandémie. Grâce à la campagne de parrainage de nos chèvres sur CrowdFarming, nous avons malgré tout réussi à générer un chiffre d’affaires suffisant pour équilibrer notre résultat. Nous avons aussi aidé d’autres agriculteurs à écouler une partie de leur production, en utilisant des huiles et graisses locales pour la fabrication de nos savons.

Nous allons enfin, après 4 années de travail acharné pour remettre la propriété en état et construire les outils de production, pouvoir dégager un premier petit salaire. Plusieurs chantiers en attente vont pouvoir avancer. Nous allons construire une herberie ainsi qu’une distillerie pour pouvoir transformer nos plantes dans de meilleures conditions. 

Votre enthousiasme nous a aussi incité à réfléchir à de nouveaux projets. Nous travaillons actuellement à la préparation de deux campagnes de parrainage de plantes médicinales produites sur la ferme, à partir desquelles nous allons développer une nouvelle gamme de cosmétiques. Vous pourrez ainsi prendre soin de votre peau grâce à des baumes, des hydrolats et des masques, dont nous testons activement les formules en ce moment.

Nous avons également candidaté au concours “La Fabrique d’Aviva”, qui pourrait nous donner un sérieux coup de pouce pour le développement de notre entreprise et de nos outils de production. Nous avons passé la première étape de sélection, et la deuxième phase débute le 12 janvier. Vous pouvez nous aider à récolter un maximum de points en votant pour notre projet ici: https://www.lafabriqueaviva.fr/fr/project/5585/show. Merci d’avance, et n’hésitez pas à partager le lien, nous avons besoin de tout le soutien possible!

En attendant, nous nous préparons à accueillir les chevreaux et chevrettes 2021. Des travaux de terrassement nous ont permis d’assainir l’ambiance de notre serre-chèvrerie et de créer une réserve d’eau pour abreuver les animaux et arroser les plantes. L’aménagement intérieur de la chèvrerie a aussi été revu, afin d’améliorer nos conditions de travail et de faciliter le regroupement des chèvres et de leurs petits, en lots, par affinités.

Des chèvres qui mangent du foin dans la ferme

Nous sommes donc fin prêts pour une nouvelle saison, pleine de projets, de chèvres, de plantes, de savons et, si la situation sanitaire le permet, de visites de vous, l’un des premiers CrowdFarmers qui a cru en nous et en notre ferme ! Au plaisir de vous accueillir et de vous faire visiter nos installations.

Sarah BERNHARD-PAPIN