Top
Un veau dansla paille avec des vaches autour

La parole à votre Farmer : Camembert 5 frères

Cher CrowdFarmer,

Ici, à la ferme des 5 frères, le rythme hivernal se met en place. Tous les animaux sont à l’abri et les cultures végétales se préparent à affronter l’hiver qui arrive.

Cependant, la météo est encore clémente ces jours-ci. Ce sont de bonnes conditions pour finir les semis de blé que l’on récoltera l’été prochain.

Les fourrages récoltés au printemps et à l’automne vont servir à alimenter le troupeau de vaches et de génisses tout au long de l’hiver.

À propos de la transformation du lait en camemberts, et pour répondre à la demande toujours grandissante des consommateurs, nous avons embauché 2 personnes supplémentaires pour fabriquer, retourner, saler, emballer livrer… Il s’agit de Christine et de Mélanie. Elles ont toutes les deux à cœur de produire un excellent camembert.

Malgré la crise de la Covid19, nous avons pu continuer à embaucher, cela montre bien que notre produit répond aux attentes des consommateurs…

Sur l’exploitation de nombreux projets sont en cours, l’un d’entre eux consiste à installer une bâche sur la fosse à lisier afin de capter le biogaz qui s’en échappe et de le transformer en source d’énergie pour chauffer la fromagerie.

Un autre projet auquel nous sommes attachés est la construction d’un séchage en grange afin de pouvoir alimenter les vaches l’automne et l’hiver en fourrages secs et non fermentés. C’est un projet structurant pour l’exploitation qui va nous obliger à beaucoup de changements… Mais c’est à nous de nous adapter aux défis qui sont devant nous !

Pour vous livrer les bons camemberts, l’équipe des 5 frères a mis en place une organisation exceptionnelle, pas moins de 6 personnes (Agathe, Côme, Victor, Marie, Alix, Noëlle…) à la préparation des commandes… Cartons, étiquetage, et emballage n’ont plus de secrets pour nous ! En effet, vous livrer une si grosse commande ne nous était encore jamais arrivé…

Des personnes qui emballent les fromages dans des cartons

Nous avons été très touchés de recevoir vos retours des 4 coins de l’Europe !

Il y a entre 3 et 5 vêlages chaque semaine à la ferme des 5 frères. Chaque petit veau fait l’objet d’une attention toute particulière juste après sa naissance. On s’assure que sa mère l’a léché et lui a donné à boire son colostrum. Par le léchage, la mère établit un contact indispensable avec son veau. Cela lui permettra de reconnaître sa mère parmi les autres. Voici un petit veau né la semaine dernière issu d’un croisement avec un taureau charolais ce qui lui donne cette coloration grise sympatique… 

Un veau dansla paille avec des vaches autour

C’est toujours une période très intense et émouvante pour nous.

Nous avons hâte de vous envoyer à nouveau nos Camemberts en janvier !

Charles Bréant.